Le Festival de Cannes dévoile les films en sélection officielle

Le Festival de Cannes dévoile les films en sélection officielle

Les organisateurs du Festival de Cannes ont dévoilé la liste des films et réalisateurs de la sélection officielle de cette 72e édition. Ken Loach, Pedro Almodovar, ou encore Jim Jarmush feront partie des cinéastes présents sur la croisette du 14 au 25 mai prochain.

Fin de suspense, Cannes a enfin dévoilé sa sélection officielle ce jeudi matin. Dix-neuf films du monde entier, seront cette année en compétition pour la précieuse Palme d’or, qui sera décernée par le jury présidé par Alejandro Gonzalez Iñarritu. A l’affiche de cette 72e édition, de nombreux habitués du Festival, viendront une nouvelle fois présenter leurs long-métrages.

Le britannique Ken Loach, concourra pour une troisième Palme, avec Sorry We Missed You, un nouveau drame social dans la veine de Moi, Daniel Blake (Palme d’or 2016), racontant l’histoire d’un couple modeste de Newcastle luttant pour garder la tête hors de l’eau. Président du jury en 2017, Pedro Almodovar, présentera Douleur et gloire (Dolor y gloria) avec Antonio Banderas — dans la peau réalisateur en souffrance — et Penelope Cruz.

Les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne, deux fois couronnés de la Palme également, seront de retour avec Le jeune Ahmed, explorant les méandres de la radicalisation à travers Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. Du côté français, Arnaud Desplechin sera en lice avec « Roubaix, une lumière », avec Roschdy Zem, Léa Seydoux et Sarah Forestier, tandis que Céline Sciamma et Justine Triet présenteront respectivement Portrait de la jeune fille en feu et Sybil. Enfin le réalisateur Lajd Ly dévoilera son premier film Les Misérables.

Les poids lourds du cinéma d’auteur d’outre-atlantique, en compétition

Le jeune cinéaste Xavier Dolan, sera une nouvelle fois de la partie cette année, avec Matthias et Maxime, son septième long-métrage et troisième film en compétition à Cannes après Mommy (Prix du Jury en 2014) et Juste la fin du monde (Grand Prix en 2016). La touche outre-atlantique sera également assurée par Terrence Malick, qui revient —huit ans après The Tree of Life (Palme d’or 2011)— avec Une vie cachée, aux côté de son compatriote Jim Jarmush qui assurera l’ouverture de cette 72e édition avec The Dead Don’t Die. Un film au casting séduisant (Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Iggy Pop) sur une horde de zombie, qui sortira en salles le jour de sa projection au Festival.

Du beau monde hors compétition

En parallèle de la compétition officielle, on remarque du beau monde également hors compétition. Nicolas Bedos présentera La belle époque l’histoire de Victor qui choisit de revivre la semaine où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour. Puis, il sera encore de sentiments, dans la catégorie des très attendus, avec Les plus belles années d’une vie, nouvel opus de Claude Lelouch, suite des deux premiers volets d’Un homme et une femme, et grandes retrouvailles à l’écran de Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée.

Dans un tout autre genre, le réalisateur anglais Asif Kapadia introduira le ballon rond sur la croisette avec « Diego Maradona », son nouveau documentaire consacrée à la légende du ballon rond. Autre invité de choix, l’énigmatique Nicolas Winding Refn, qui viendra présenter la série « Too old to to die young », chroniques des bas-fonds de Los Angeles nous plongeant dans le quotidien d’un officier de police endeuillé à la suite du meurtre de son coéquipier, sous fond de cartels, yakuzas, gangs, et mafia russe. La série sera diffusée par Amazon Prime.

Les films en compétition pour le 72e festival de Cannes

The Dead don’t die de Jim Jarmush (Etats-Unis, film d’ouverture) ;

Douleur et gloire de Pedro Almodovar (Espagne) ;

Le Traître de Marco Bellocchio (Italie) ;

Parasite de Bong Joon-Ho (Corée du Sud) ;

Le Jeune Ahmed de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Belgique) ;

Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin (France) ;

Wild Goose Lake de Diao Yi’nan (Chine) ;

Atlantiques de Mati Diop (Sénégal) ;

Matthias et Maxime de Xavier Dolan (Canada) ;

Little Joe de Jessica Hausner (Autriche) ;

Pardon tu nous a manqué de Ken Loach (Angleterre) ;

Les Misérables de Ladj Ly (France) ;

Une Vie cachée de TeRrence Malick (Etats-Unis) ;

Bacurau de Kleber Mendonça Filho (Brésil) ;

The Whistlers de Corneliu Porumboiu (Roumanie) ;

Frankie d’Ira Sachs (Etats-Unis) ;

Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma (France) ;

Ça doit être le paradis d’Elia Suleiman (Palestine) ;

Sibyl de Justine Triet (France).

Les Films présentés hors compétition 

Les plus belles années d’une vie de Claude Lelouch, présenté le 20 mai ;

Rocketman de Dexter Flechter, présenté le 16 mai ;

Trop vieux pour mourir si jeune (épisodes 4 et 5) de Nicolas Winding Refn ;

Maradona d’Asif Kapadia ;

La belle époque de Nicolas Bedos.