Le classique de Boris Vian est de passage durant quatre représentations au théâtre des Muses, à Monaco. Grâce à la mise en scène pleine de justesse de Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps et à l’interprétation d’un jeune trio prometteur, cette adaptation du roman signé Paul Emond mérite le détour !

 

L’univers poétique et fantastique de Boris Vian est unique. Mais aussi, parfois, difficile à transposer. Il y a quelques années, le cinéaste Michel Gondry a pu le constater lors d’une adaptation du roman datant en 1947 qui n’avait pas rencontré le succès. Cette fois-ci, c’est au théâtre que l’on retrouve les tribulations d’une fille, Chloé (Roxane Bret), et de deux garçons d’aujourd’hui, Colin et Chick (Maxime Bouteraon et Antoine Paulin).

 

Le jazz à l’honneur

 

Cette adaptation réjouissante signée Paul Emond parle d’amour, d’amitié, de maladie et de mort dans une atmosphère de musique jazz qui rajoute une touche d’originalité. Le spectacle déroute, swingue, émerveille et émeut jusqu’aux larmes. Mais c’est avec le sourire que le spectateur ressort de cette expérience théâtrale menée de main de maitre par Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps, les deux metteurs en scène de cette écume savoureuse et intemporelle. Courez-y vite, c’est presque complet !

 

L’écume des jours, de Boris Vian au théâtre des Muses

Du 2 au 5 mai 2019

Pour en savoir plus : www.letheatredesmuses.com

Pour réserver votre billet :  https://www.weezevent.com/l-ecume-des-jours