Quand Monaco célèbre la Saint-Jean

Quand Monaco célèbre la Saint-Jean

Les 22 et 23 juin prochains, la Principauté va faire de la Saint-Jean une fête inoubliable, avec des feux de joie sur la place du Palais et sur celle des Moulins. Une tradition ancestrale, qui sera rythmée au son de groupes folkloriques.

Le 24 juin, on célèbre la naissance de saint Jean-le-Baptiste, le prophète qui avait annoncé la venue du Messie. Une fête célébrée à travers la lumière, avec des batafoegu ou feux de joie, qui illuminent de nombreuses villes (et villages) et sont des moments de communion entre les habitants. Une tradition ancestrale qui n’a pas perdu de sa superbe et qui est toujours très attendue à la Principauté, où elle est célébrée le temps de deux soirées, l’une sur la place du Palais, l’autre, sur celle des Moulins. Cette année, elle se tiendra les 22 et 23 juin et l’événement festif sera précédé par deux cérémonies religieuses. La première, le 22 juin, aura lieu dans la chapelle du Palais Princier et la seconde, le 23, au sein de l’église Saint-Charles, en l’honneur de l’Ordre de Malte, dont saint Jean-Baptiste est le saint patron.

Allumer le feu

En début de soirée, place aux batafoegu, allumés grâce à la flamme du Canigou, transportée dans une lanterne par un des représentants de la Maintenance provençale des feux de la Saint-Jean. Autour de ces bûchers, des spectacles folkloriques qui animeront ces deux soirées, organisées par la Mairie de Monaco et le Saint-Jean Club. L’an dernier, on avait pu danser et chanter, au rythme de la Palladienne de Monaco. De nombreux musiciens bénévoles viendront donc célébrer ces feux de joie et animer ces deux fêtes qui allient tradition et le bien vivre ensemble.14