Danse : La Mégère apprivoisée de retour à Monaco

Danse : La Mégère apprivoisée de retour à Monaco

Les Ballets de Monte-Carlo et Jean-Christophe Maillot s’offrent trois soirées au Grimaldi Forum, du 26 au 28 juillet. L’occasion de (re)voir leur lecture chorégraphique de la pièce comique de Shakespeare, initialement créé pour le Ballet du Théâtre Bolchoï de Moscou il y a cinq ans.

En juillet 2014, le Théâtre du Bolchoï vit une petite révolution : pour la première fois, un chorégraphe étranger conçoit un ballet entier pour la fameuse troupe de ballet russe. Sur invitation de Sergeï Filin, Jean-Christophe Maillot crée La Mégère apprivoisée, une adaptation de la pièce de Shakespeare. Le spectacle va recevoir une pluie de récompenses, dont trois Masques d’or au cours d’une cérémonie équivalente aux Molières français. Il avait ensuite été repris par la compagnie des Ballets de Monte-Carlo, à l’occasion d’une grande première fin 2017 au Grimaldi Forum.

Une dimension cinématographique

Narrant les déboires d’une vieille aristocrate italienne qui cherche à marier son insupportable fille aînée, La Mégère apprivoisée appartient aux grandes comédies shakespeariennes, comme Le Songe d’une nuit d’été et Beaucoup de bruit pour rien. En la transposant au Bolchoï, Jean-Christophe Maillot avait choisi de lui apporter un souffle russe. Il avait pour ce faire incorporé des extraits musicaux venus des bandes originales composées par Dmitri Chostakovitch. Des morceaux qui seront interprétés du 26 au 28 par l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, sous la direction de Lawrence Foster & Kalle Kuusava, durant le grand retour à Monaco d’un des plus beaux succès du ballet contemporain.