Bijoux gravés, détails infimes et pièces colorées, Buccellati fait son retour à Monaco. 25 ans après la fermeture de sa première boutique, c’est au sein de l’Hôtel de Paris, fraîchement rénové, que les amoureux d’orfèvrerie pourront venir admirer ces créations.

 

Sa dentelle d’or a forgé sa réputation et ses pièces d’orfèvrerie enchantent depuis maintenant un siècle. À l’occasion de cet anniversaire très spécial, la maison de joaillerie Buccellati revient s’installer à Monaco. La boutique est située dans la cour de l’Hôtel de Paris qui vient tout juste d’être rénové. Une bonne nouvelle pour les amoureux d’un savoir-faire aussi beau que minutieux. Chaque pièce est réalisée à la main dans l’atelier de Milan où, durant des heures, elle est gravée et travaillée pour obtenir un bijou unique et parfait. Bien loin de la logique industrielle et du marketing, Buccellati s’est construit une renommée mondiale et compte aujourd’hui 25 magasins dans le monde.

 

Un esprit Belle Époque

 

Après 25 ans d’absence, le joaillier italien inaugure donc un nouvel espace à Monte-Carlo, dans un style Belle Époque, à la fois sobre et raffiné. C’est à quelques rues de sa première boutique qui avait ouvert en 1976, que la marque propose désormais ses créations. Des bijoux colorés, impressionnants de détails, témoignant d’un savoir-faire ancien qui a su se transmettre de génération en génération au sein de la famille Buccellati. Des pièces en argent sont également réalisées, notamment des couverts et des plats. Cette maison désormais centenaire retrouve donc sa place en Principauté, où elle devrait sans nul doute séduire à nouveau la clientèle.