Inquiétudes autour de la mer Méditerranée

Inquiétudes autour de la mer Méditerranée

Températures record des eaux, montées de ces dernières, pollution intempestive… la mer Méditerranée est en ligne de front cet été sur de nombreuses problématiques, liées notamment au réchauffement climatique et à l’activité humaine.

En juillet dernier, la mer Méditerranée avait battu des records de température, jusqu’à 8 degrés de plus que d’ordinaire. Ce qui provoque un danger de blanchiment pour les coraux, mais permet aussi l’invasion de créatures indésirables, telles que les méduses ou des espèces de poissons tropicaux qui viennent directement de la mer Rouge, attirés par ces nouvelles températures et bouleversant ainsi tout l’écosystème marin. Malheureusement, ce processus s’est accru ces dernières semaines, les températures ayant encore augmenté pendant le mois d’août (avec un record établi à 26,6°). Autre conséquence directe du changement climatique, une montée du niveau de la mer. La Méditerranée s’est ainsi élevée de 13,7 centimètres en juillet, un autre record. Une inquiétude de taille, car certains scientifiques estiment que la Méditerranée pourrait augmenter d’un mètre en tout d’ici la fin du siècle. Une catastrophe pour les littoraux.

L’homme aussi responsable

Outre ces conséquences déjà inquiétantes, l’homme a aussi (et surtout) sa part de responsabilité. Car désormais, la mer Méditerranée vient de battre un autre (et triste) record : celui de la mer européenne la plus polluée… Une constatation prise par l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer), qui estime qu’il y a, dans la mer Méditerranée, chaque année, plus de 200 000 tonnes de déchets plastiques rejetés, que ce soit des bouteilles, des mégots ou divers emballages. Une situation qui s’aggrave d’année en année et à laquelle il est plus que temps de remédier… Monaco y est déjà active avec diverses opérations telles que « Stop aux mégots », « Fête sans ballons » ou « Je navigue, je trie ».

Un commentaire

  1. Concerns around the Mediterranean Sea

    […] originally published in the French edition of the Monaco […]