Laurent Jalabert champion du monde d’Ironman à Nice

Laurent Jalabert champion du monde d’Ironman à Nice

Ce week-end avait lieu à Nice le championnat du monde d’Ironman 70.3. Au cours d’une compétition âpre, le norvégien Gustav Iden s’est imposé dans le classement masculin. Deux anciens coureurs cyclistes ont remporté le titre dans leur catégorie d’âge : Alexandre Vinokourov et Laurent Jalabert.

1,9 km de nage, 90 km de vélo, 21 km de course à pied : l’Ironman 70.3 se déroule sur la moitié de la distance d’un Ironman classique. Le championnat du monde de cette discipline était organisé ce dimanche à Nice, au cours d’une épreuve qui a réuni plus 6000 concurrent(e)s. Côté femme, c’est la Suissesse Daniela Ryf qui s’est imposée, en 4h23. Chez les hommes, Gustav Iden, d’origine norvégienne, a bouclé l’ensemble du parcours en 3h52.

Les jambes à la Vino

Mal engagé après la natation, Laurent Jalabert a effectué une spectaculaire remontée au cours de l’épreuve cycliste et terminé tambour battant le semi-marathon final pour boucler son triathlon en 4h34. 173e du général, l’ancien vainqueur du Tour d’Espagne remporte ainsi sa catégorie d’âge des 50-55, un an après avoir obtenu la cinquième place aux Mondiaux. Une performance de classe pour le coureur et consultant, venu à la discipline en 2007.

De son côté, le charismatique kazakh Alexandre Vinokourov, vainqueur entre autres d’une rocambolesque étape sur les Champs-Elysées sur le Tour de France et, comme Jalabert, d’une Vuelta, a été également désigné champion du monde dans la catégorie des 45-50 ans. En 4h28, l’homme qui a fait entrer dans le jargon cycliste l’expression « les jambes à la Vino » a effectué une course solide, à l’exemple de sa carrière de triathlonien.