Jeudi 17 octobre à 19h, le Théâtre Princesse Grace accueillera une conférence toute particulière, L’irréversible et la nostalgie – Temps et conscience, organisée par Les Rencontres Philosophiques de Monaco et en présence de trois philosophes de renom.

Les Rencontres Philosophiques de Monaco ont été fondées par la Princesse Charlotte Casiraghi, avec l’aide des enseignants-chercheurs Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly et du philosophe et journaliste Robert Maggiori. Elles organisent régulièrement des conférences exceptionnelles, comme cette toute première de la rentrée 2019, consacrée au temps. Jeudi 17 octobre à 19h, au Théâtre Princesse Grace, le public est ainsi amener à réfléchir et deviser pour cette première conférence intitulée L’irréversible et la nostalgie – Temps et conscience. On y parlera notamment de nostalgie, qui est une source de réflexion pour les philosophes. La nostalgie est en effet le rappel d’un passé perdu, irréversible, l’expérience d’un retour en arrière qui peut être douloureux, parfois. Une question qui interpellera tout un chacun.

Des intervenants renommés

Autour de Robert Maggiori qui animera la conférence, trois jeunes philosophes interviendront pour aborder cette thématique universelle. On retrouvera Cynthia Fleury, également psychanalyste et professeure à l’Ecole des Mines, Camille Riquier, vice-recteur à la Recherche à l’Institut Catholique de Paris, mais aussi Adèle van Reeth, productrice et animatrice de l’émission Les Chemins de la Philosophie sur France Culture. Réservations au +377 99 99 44 55.