Allongé sur la plage ou confortablement installé à l’ombre d’un arbre, la saison estivale est la période idéale pour se plonger dans la littérature en toute quiétude. Avec l’aide de l’équipe de la Bibliothèque Louis Notari, Monaco Tribune vous a sélectionné quelques ouvrages à découvrir cet été.

L’été est souvent synonyme de légèreté et d’évasion. Cette année, ces désirs sont encore plus exacerbés après les trois mois de confinement imposés par l’épidémie de Covid-19. En raison de la crise sanitaire, beaucoup ont vu leur voyage à l’étranger annulé. Alors, pour se réconforter, pourquoi ne pas voyager par le biais de la littérature ?

En l’absence de librairies monégasques, c’est à la Médiathèque de Monaco qu’il faut se rendre pour découvrir de nouveaux auteurs. Très active pendant le confinement avec des systèmes de drive et de livraison, elle propose un large choix de livres en tous les genres. À elle seule, la Bibliothèque Louis Notari possède 150 000 ouvrages, dont 50 000 en accès direct, de quoi avoir l’embarras du choix.

Voici donc une petite sélection d’ouvrages à découvrir avant la rentrée littéraire d’automne :

Café Vivre, Chantal Thomas (2020)

Dans ce recueil de chroniques, l’auteure propose sa réflexion sur le temps qui passe. L’occasion de se rappeler de ceux qui ont marqué sa vie, comme sa mère ou son grand-père, mais aussi des lieux chers à son cœur. Comme un journal de voyage, Café Vivre offre au lecteur l’occasion de partir à l’aventure à travers les époques et le monde. « C’est un livre poétique, subtil, intelligent et touchant. C’est un peu comme discuter avec une amie que l’on retrouve », explique Béatrice Novaretti, conservatrice à la médiathèque.

Le chanteur perdu, Didier Tronchet (2020)

Car les bandes dessinées ne sont pas uniquement réservées aux enfants et aux adolescents, voici un roman graphique qui devrait en charmer plus d’un. Après un burn-out, Jean, anciennement bibliothécaire, part à la recherche du chanteur de sa jeunesse, Rémy-Bé, tombé depuis longtemps dans l’anonymat. Ses seuls indices pour le retrouver : la pochette d’un de ses disques et les paroles de ses chansons. Démarre alors un road-trip aussi vivant qu’émouvant, mis en valeur par les dessins colorés de l’auteur. Vous pouvez déjà découvrir les premières pages de la bande dessinée.

le chanteur perdu didier tronchet
Didier Tronchet / Dupuis

De Pierre et d’Os, Bérengère Cournut (2019)

Rédigé par une anthropologue, ce roman raconte l’histoire d’une jeune femme inuit séparée de sa famille après une fracture de la banquise. Livrée à elle-même dans le froid polaire, elle doit alors se battre pour survivre dans des conditions extrêmes. Une épreuve aux allures de quêtes qui va lui révéler son monde intérieur. « C’est une battante qui nous entraîne dans des paysages fantastiques et qui nous fait découvrir les mœurs des Inuits », précise Ghislaine Rapaire, bibliothécaire.

Le Bal des folles, Victoria Mas (2019)

Ce roman parle de la condition féminine au XIXe siècle sous l’histoire du bal des Folles, une célèbre soirée organisée chaque année à l’Hospice de la Salpêtrière, à Paris. Sous ses airs légers, le bal cachait en réalité les expérimentations du Dr Charcot sur ses patientes internées pour folie ou hystérie et qu’il désirait rendre « normales ». Victoria Mas retrace le parcours de trois d’entre elles. Ce roman fait partie des cinq ouvrages de la Bourse de la Découverte 2020 de la Fondation Prince Pierre de Monaco.

Par les routes, Sylvain Prud’homme (2019)

Prix Femina 2019, Par les routes raconte l’histoire de Sacha, un écrivain qui, après avoir quitté Paris, retrouve un ancien compagnon d’autostop qu’il n’a pas revu depuis 20 ans. Ce dernier, qui continue de voyager seul sur routes de France, lui fait rencontrer sa famille avec qui il sympathise. Ne pouvant renoncer à ses voyages, l’autostoppeur quitte régulièrement le foyer, informant Sacha et sa famille de ses pérégrinations par le biais de cartes postales. Dans ce roman, il est question d’amour, d’amitié, de liberté mais aussi de doutes et de renoncement.


Pour vous renseigner sur ces ouvrages ou les réserver, rendez-vous sur le site internet de la Médiathèque de Monaco. La Bibliothèque Louis Notari est ouverte les lundis, mercredis et vendredis de 13 h à 18 h 30 et les mardis et jeudi de 9 h à 13 h. Les personnes dans l’impossibilité de se déplacer et résidant à Monaco peuvent se faire livrer à domicile. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la bibliothèque au +377 93 15 29 40.