Le documentaire « Léo Ferré, un homme libre », sera disponible sur la plateforme replay de France.tv jusqu’au 12 septembre prochain. L’occasion d’en apprendre plus sur ce monument de la chanson française, né à Monaco.

Deux ans de travail ont été nécessaires pour monter ce documentaire d’une heure. Réalisé par Natalie Frassoni et Fréderic Bouvier, « Léo Ferré, un homme libre », retrace le parcours de ce monégasque qui a profondément marqué le paysage musical français pendant plus de quarante ans.

Entre sensibilité et anarchie

Né le 24 août 1916, en pleine Guerre Mondiale, Léo Ferré mène une vie paisible jusqu’à ce qu’il soit envoyé dans un pensionnat en Italie. La vie qu’il vivra pendant huit ans dans ce « bagne » lui permettra de se perfectionner au solfège tout en éveillant en lui son esprit anarchique. Contre l’avis de son père, qui souhaite faire de lui un avocat, Léo Ferré monte à Paris et continue de travailler sa musique.

Après un séjour à Monaco sous l’Occupation, le musicien et poète remonte à Paris sous les recommandations d’Édith Piaf. Les années qui suivent sont occupées par différents projets, sans pour autant connaitre de grand succès : certaines de ses chansons, trop subversives, sont même interdites à la radio. Il obtiendra son premier succès commercial en 1953 avec Paris canaille, chanté par Catherine Sauvage.

Passionné par les mots, provocateur mais aussi d’une grande sensibilité, Léo Ferré a marqué les générations et continue de faire l’objet de nombreux hommages. Il vous reste encore quelques jours pour découvrir les multiples œuvres de ce personnage révolté.