Le 18 septembre, la Principauté a officiellement lancé l’expérimentation d’une application de covoiturage courte distance. Ses services seront testés pendant un an.

Leader du covoiturage domicile/travail, Klaxit s’installe en Principauté pour au moins un an. L’application française a été officiellement lancée en présence de Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme.

Réduire le trafic automobile de 20% d’ici 2030

Klaxit sera testée dans 25 établissements de la Principauté, ce qui représente plus de 9 300 employés. L’objectif principal, pour le moment, est de réunir rapidement de nombreux utilisateurs afin de créer un cercle vertueux et ainsi évaluer les effets de l’application. En dépit de la crise sanitaire, le Gouvernement princier a décidé de maintenir cette expérimentation estimant qu’il est « primordial de s’approprier cette solution de mobilité partagée ». Le nombre de covoitureurs par voiture devra donc être restreint.

Environ 50 000 salariés français et italiens se rendent à Monaco chaque jour, « dont une majorité en voiture, avec un taux d’occupation moyen de 1,1 personne par véhicule ». La démocratisation du covoiturage domicile/travail pourrait donc être un des outils permettant la réduction du trafic automobile en Principauté. Objectif du gouvernement : réduire de 20 % le trafic actuel, d’ici dix ans.