Au terme d’une rencontre plaisante et ouverte malgré un rythme altéré par les trop nombreux coups de sifflets de l’arbitre, l’AS Monaco s’est imposé face au FC Nantes (2-1), ce dimanche soir au stade Louis II. Une deuxième victoire cette saison qui permet aux Monégasques d’occuper la deuxième place du classement.

Ils ont bien failli s’en mordre les doigts. Alors qu’ils menaient au score grâce à un but plein de sang-froid de Sofiane Diop en tout début de rencontre (1-0, 6′), les joueurs de Niko Kovac ont concédé l’égalisation en deuxième période suite à une réalisation de Ludovic Blas (1-1, 61′).

Dominateurs tout au long d’une première période maitrisée et marquée par de nombreuses occasions, comme cette frappe de Benoît Badiashile qui a trouvé la barre sur un corner de Cesc Fabregas (15′), les Monégasques ont manqué à plusieurs reprises l’occasion de se mettre à l’abri. Si Wissam Ben Yedder a bien failli doubler la mise sur une frappe enroulée somptueuse dont lui seul a le secret et qui s’est écrasé sur le poteau peu avant l’heure de jeu (58′), c’est finalement le jeune Willem Geubbels qui a permis à l’ASM de mener à nouveau au score, sur un service parfait d’Henry Onyekuru, que l’ex-lyonnais a poussé au fond des filets (2-1, 65′). Auteur de son premier but en Ligue 1 sous le maillot rouge et blanc, Geubbels a offert à Monaco sa deuxième victoire en trois rencontres.

Un succès qui permet à l’AS Monaco de rester invaincu et d’occuper la deuxième place du championnat, à égalité de points avec le Stade Rennais (7 points), nouveau leader de Ligue 1 et que les Monégasques retrouveront la semaine prochaine (samedi 19 septembre à 21h) au Roazhon Park pour un choc au sommet.