Les bilans quotidiens dressés par les autorités sanitaires de la Principauté révèlent chaque jour de nouveaux cas. Le nombre de personnes touchées par la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire s’élève désormais à 397.

Le mardi 3 novembre au soir, treize nouveaux patients ont été pris en charge au Centre Hospitalier Princesse Grace. Si cinq patients, dont trois résidents sont soignés en réanimation, il y a lieu de constater douze guérisons supplémentaires. Même si le total de personnes guéries s’élève à 293, il est difficile de se réjouir quand 89 personnes sont encore prises en charge par le Centre de Suivi à Domicile. Un dispositif qui soutient médicalement les patients, présentant peu de symptômes et dont l’hospitalisation n’est pas nécessaire. C’est dire que depuis le 26 octobre, le nombre de cas de Covid-19 ne cesse d’augmenter chez les résidents monégasques. Samedi 31 novembre, on dénombrait 78 cas, dimanche 1er novembre 84 et lundi soir 82.

Une stratégie de dépistage efficace

À Monaco, le taux de dépistage PCR pour 100 000 habitants est pratiquement le double de celui de Paris ou de Marseille et le triple de l’Italie. De quoi isoler rapidement les cas positifs. Pour l’instant, le Gouvernement Princier ne justifie pas de passer à l’étape du reconfinement. À l’inverse de leur voisin français dont le conseil scientifique appelle à une protection renforcée des plus fragiles. En effet, les plus de 60 ans représentaient plus de 98 % des décès durant la première vague, selon Santé publique France. Un critère à prendre en compte quand on sait qu’un Monégasque sur quatre est âgé de 65 ans et plus.