Lors d’une conférence de presse au ministère d’État, Jean Castellini – le Conseiller de Gouvernement, Ministre des Finances et de l’Économie – a présenté les orientations du projet de budget primitif 2021 qui sera soumis à l’examen et au vote du Conseil National de Monaco le mois prochain

« L’objectif est de préserver le modèle économique et social monégasque. » Accompagné de Sophie Vatrican, Directeur du Budget et Trésor, Jean Castellini, Conseiller de Gouvernement, Ministre des Finances et de l’Économie, s’est voulu prudent dans l’élaboration du budget primitif 2021. D’abord, en ce qui concerne les recettes, car elles pourraient être plus ou moins impactées par la crise sanitaire. Mais aussi sur le sujet des dépenses, puisqu’il est fondamental de concentrer les moyens budgétaires à l’investissement en faveur des Monégasques et des Résidents.

Premier budget primitif en déficit depuis 2015

C’est un constat sans surprise. Pour rappel, Jean Castellini avait évoqué en septembre dernier que le déficit budgétaire devrait être ramené entre 100 et 150 millions après être passé à moins de 300 millions en juin. Par ailleurs, mercredi, le Conseiller-Ministre a tenu à souligner les enjeux de ce budget sur plusieurs points : le plan national du logement des Monégasques, l’accélération de la transition numérique, la poursuite de la politique de mobilité… Ou encore la préservation du cadre de vie notamment dans le domaine de la santé avec 11 M€ pour le maintien à niveau du Centre Hospitalier Princesse Grace ou encore 44 M€ pour le réaménagement du Larvotto prévu pour l’été 2021.