Ce mardi 23 mars 2021, le Conseil communal a officialisé lors d’une séance publique le jumelage entre Monaco et la ville italienne de Dolceacqua.

Afin de construire un destin partagé en renouvelant les attaches ancestrales et historiques des deux communes, Georges Marsan, maire de Monaco, et Fulvio Gazzola, maire de Dolceaqua, ont officiellement annoncé le jumelage qui unit désormais les deux villes.

>> À LIRE AUSSI : Giulio Alaimo, ambassadeur d’Italie en Principauté : « La culture monégasque est très proche à la culture italienne »

« Le lien entre Monaco et Dolceacqua remonte à l’époque de la Renaissance, lorsque, en 1523, un membre de la famille Doria a tué un membre de la famille Grimaldi, confiait pour Monaco Tribune Giulio Alaimo, ambassadeur d’Italie en Principauté. Dolceaqua est une petite ville de l’arrière-pays ligure, qui a été immortalisée dans un tableau de Monet. C’est une très belle ville. Je recommande à tout le monde de la visiter. »

Une célébration du jumelage le 3 novembre 2023 ?

Ces dernières années, les relations entre les deux communes se sont intensifiées et consolidées, au travers de diverses actions, à l’image de l’inauguration de la Salle Doria-Grimaldi dans le Château des Doria de Dolceacqua ou encore grâce à l’exposition dans l’Eglise Sainte Dévote du tryptique de Bréa, réalisé après 1515, ou bien le titre de « Citoyen d’Honneur » conféré par la Municipalité de Dolceacqua à S.A.S. le Prince Albert II.

>> À LIRE AUSSI : Le troisième port de Monaco ouvert en Italie

Le jumelage aura pour mission de renforcer ce lien de solidarité, en favorisant les échanges dans les domaines de la culture, du patrimoine, de l’art, du tourisme, de la gastronomie, du sport et de l’environnement. Les objectifs de ce jumelage feront l’objet d’une charte, qui devra être approuvée par le Conseil communal des deux communes, avant la célébration du jumelage, qui devrait se tenir le 3 novembre 2023. Une date anniversaire puisque c’est le 3 novembre 1523 que s’est tenue la prestation de serment des syndics de Dolceacqua, Apricale, Isolabona et Perinaldo à Monaco dans le Jardin des orangers du Palais Grimaldi.

Le saviez-vous ?

Monaco est déjà jumelée avec la ville corse de Lucciana depuis 2009 et avec la ville belge d’Ostende depuis 1958.