Un troisième confinement a été annoncé pour endiguer l’épidémie de Covid-19 en France. Des nouvelles mesures qui s’appliquent aux habitants de Monaco souhaitant se rendre dans l’hexagone.

Le confinement qui était déjà en vigueur dans les Alpes-Maritimes depuis environ deux semaines a été étendu à tout le pays, avec des écoles dorénavant fermées. Si toute la région PACA connait une hausse du taux d’incidence (qui correspond au nombre de personnes testées positives sur sept jours et rapporté à 100.000 habitants), c’est la première fois qu’il se stabilise dans les Alpes-Maritimes après 10 jours de hausse. Il était de 473 au 1er avril selon Covidtracker. Ce sont les Bouches du Rhône qui prennent la place des Alpes-Maritimes avec un taux d’incidence de 480.

Un chiffre encourageant, mais qui ne fait pas de différence sur les hospitalisations. En effet, le nombre de patients pris en charge à l’hôpital était de 336, soit 12 de plus que la veille et 125 patients étaient en réanimation.

>> À LIRE AUSSI : ENQUÊTE. Comment la Principauté gère-t-elle la crise sanitaire ?

Les déplacements dans la région

Une personne qui habite à Monaco et qui veut se rendre dans le département des Alpes-Maritimes pour moins de 24 heures ne devra pas présenter un test PCR négatif. En revanche, il est obligatoire de se conformer aux mesures de confinement en vigueur. C’est-à-dire posséder une attestation de déplacement en cas de déplacement à plus de 10 km de son domicile. Au-delà des 30 km, un test PCR négatif de moins de 72 heures est obligatoire en cas de contrôle.