Très attendu, le train de nuit Nice-Paris a fait son retour sur les rails au mois de mai. Monaco Tribune a effectué un des premiers trajets pour évaluer si ce voyage en seconde classe méritait une note de premier ordre ! Voici ce que vous pouvez attendre de 12 heures passées sur les rails…

Au départ de la gare Paris-Austerlitz à 20h52, l’avantage immédiat de choisir ce mode de transport est le gain de temps. Si vous souhaitez passer plus de temps à vous détendre dans les Jardins du Luxembourg ou à faire du shopping sur les Champs Élysées, optez pour le train de nuit pour ne pas perdre une journée de voyage. De plus, ce trajet de 687 kilomètres est bien meilleur pour votre empreinte carbone qu’un vol en avion.

À quoi ressemble l’intérieur du train de nuit ?

Ce train comporte un étroit couloir qui vous mène au bout de la voiture et qui se divise en compartiment-couchettes superposées. La première classe peut accueillir quatre passagers et la deuxième classe jusqu’à six personnes. Bien que les cabines soient assez exiguës, il y a de la place pour ranger une valise et même une zone réservée aux vélos au bout de la voiture (à condition de réserver à l’avance). De petites salles de bains avec toilettes et lavabos sont également disponibles à bord.

train_de_nuit_paris-nice
© Monaco Tribune

Dois-je me mettre en pyjama ?

Une erreur que nous avons faite et que vous n’aurez pas à commettre ! Avec six personnes par cabine, il y avait encore moins d’intimités et d’espace que nous l’avions imaginé. En fait, le plafond était si bas que les personnes qui occupaient la couchette supérieure n’avaient que la place de s’allonger et devaient tordre le cou si elles voulaient s’asseoir. C’est l’un des seuls inconvénients du voyage. Plutôt que de se mettre en pyjama, la plupart des voyageurs portaient des vêtements confortables (pantalons de survêtement, leggings, etc.). Les vêtements pour dormir, mais aussi pour porter à l’arrivée.

Afin de gagner du temps et éviter de fouiller partout dans la cabine, pensez à préparer, dans votre sac à dos ou dans un sac de nuit séparé et à portée de main, tout ce dont vous aurez besoin pour la soirée.

Choisissez également votre lit avec soin. Gardez à l’esprit que les personnes à mobilité réduite pourront rencontrer des difficultés à atteindre les couchettes du milieu ou du haut. D’ailleurs, nous l’avons vite compris, par une nuit d’été, il y fait souvent plus chaud, et ce, malgré la climatisation.

Est-ce que je vais vraiment pouvoir dormir ?

train_de_nuit_paris_nice_sncf
© Monaco Tribune

Étonnamment, oui ! Bien que vous entendez le bruit du train sur les rails toute la nuit, le mouvement de balancier est très apaisant et aide à s’endormir facilement. Par ailleurs, vous pouvez utiliser des bouchons d’oreille pour vous isoler efficacement du bruit.

Vous avez oublié vos bouchons d’oreille ? Pas de problème ! Vous trouverez près de votre lit un kit de nuit avec une bouteille d’eau, un masque avec bouchons d’oreilles, des mouchoirs, une lingette rafraîchissante et une pastille de dentifrice à croquer.

Se sent-on en sécurité ?

Des espaces de voyage réservés aux femmes, des portes qui se verrouillent de l’intérieur et un chef de bord présent au point d’information en cas de besoin… la réponse est oui ! De plus, bien que le train s’arrête dans huit villes, aucun arrêt n’est effectué entre minuit et 6 heures du matin. Vous pouvez donc dormir tranquille. Si tout roule, vous devrez arriver à la gare de Nice-Ville à 9h06.

Pour conclure, nous vous recommandons vivement de voyager à bord du train de nuit pour votre prochain voyage entre la ville lumière et la baie des anges. Un moyen ludique, écologique et économique de voyager. L’aller simple coûte entre 19 et 39 euros et pour réserver, rendez-vous sur le site de la SNCF.