Un court-métrage poignant sur une femme battue à son domicile, vu par les yeux d’un enfant.

Produit à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre dernier, le film a obtenu deux prix aux Palmes de la communication. Les félicitations vont à deux agences de communication monégasques, Groupe Complus et Subliminal Pictures, pour cette mise en scène édifiante.

Narré par un enfant, le drame familial est ressenti et révoltant, consternant d’impuissance. Un travail important dans un contexte où la condition de la femme s’aggrave.

Une pandémie fantôme

Les violences contre les femmes se sont accrues en parallèle de la pandémie de COVID-19 avec ses confinements successifs, et, par conséquent, la proximité constante avec les agresseurs.

Pour l’année 2020, L’ONU décompte pas moins de 243 millions de femmes âgées de 15 à 49 ans victimes de « la pandémie fantôme ».

Travel Club Monaco

Le film est à voir (ou revoir) sur le Facebook du Comité Droits des Femmes de Monaco.

Deux numéros sont mis à disposition dans le cadre de la lutte contre les violences :
0 800 91 90 10 si vous êtes victime de violences ;
17 ou 93 15 30 15 en cas d’urgence, si vous êtes victime ou témoin.