Ce mercredi a lieu la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Soutenu par l’Organisation des Nations Unies, l’événement est célébré à travers le monde.

« Un vrai mec ne bat pas sa femme », si tous les hommes pensaient de la même manière que le plongeur apnéiste monégasque, Pierre Frolla, les choses seraient plus simples. En effet, les Nations Unies évoquent la violence à l’égard des femmes comme une pandémie fantôme.

C’est dire que depuis l’apparition de la Covid-19, les données et les rapports montrent que tous les types de violence contre les femmes et les filles, et surtout la violence domestique, se sont accrus. D’où l’importance de cette journée internationale dans la lutte contre ce fléau.

Notre action se mène sur plusieurs fronts : il y a d’abord la prévention, l’information autour des dispositifs d’aide et d’urgence, mais aussi la formation des professionnels ayant à traiter des violences.

Céline Cottalorda, Déléguée interministérielle pour les droits des femmes à Monaco

Une mobilisation en Principauté et à l’international

Si à travers le monde les actions de sensibilisation et manifestations vont se succéder, du côté de Monaco une campagne a été lancée le 13 novembre dernier. De plus, 110 hommes se sont alliés à la cause en partageant des portraits d’eux, suite à l’appel des associations SheCan HeCan et Fight Aids Monaco.

Ce soir, comme chaque année depuis 2015, le Palais, le Conseil national ainsi que la Tour Odéon s’illumineront en orange, couleur symbolique de cette journée.

Travel Club Monaco