L’AS Monaco s’est imposé largement (4-0) face au FC Metz, ce dimanche après-midi au Louis II sous les yeux de près de 2200 jeunes footballeurs de clubs de la Ligue Méditerranée et d’Italie.

Le match : 4-0

Quelques jours après la belle victoire décrochée sur la pelouse d’Angers (1-3), les hommes de Niko Kovac ont enchaîné face au FC Metz, au terme d’une rencontre à sens unique. Idéalement lancés par l’ouverture du score de Sofiane Diop (1-0, 2′), les Monégasques ont fait le break juste avant la mi-temps par l’intermédiaire de Kevin Volland, buteur sur penalty (2-0, 44′).

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco renoue avec le succès à Angers

Jamais inquiétés par des Messins fébriles, les coéquipiers d’Axel Disasi ont déroulé au retour des vestiaire, grâce à Gelson Martins (3-0, 57′), avant que Wissam Ben Yedder participe à son tour au festival offensif de l’AS Monaco en y allant de son but en fin de rencontre (4-0, 87′). La saison dernière, le 3 avril, l’AS Monaco avait déjà battu le FC Metz 4-0 au stade Louis II.

Une victoire importante, la deuxième consécutive, qui permet à Monaco de se rapprocher du podium avant un déplacement périlleux dimanche prochain sur la pelouse du Paris Saint-Germain.

Le joueur : Aurélien Tchouaméni taille patron

À l’origine de l’ouverture du score de Sofiane Diop en jouant rapidement vers l’avant à destination de Gelson Martins qui a trouvé l’international espoir français (2′), Aurélien Tchouaméni a réalisé un match plein aux côtés de Jean Lucas au milieu de terrain.

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Youssouf Fofana (AS Monaco) : « Mes échecs m’ont forgé une carapace »

L’international français a donné le bon tempo à son équipe, notamment à travers ses passes qui ont coupé les lignes adverses (92% de passes réussies). L’ancien bordelais a également soulagé sa défense en se montrant costaud à la récupération.

La perf’ : Ben Yedder, le retour du « super joker »

Une nouvelle fois sur le banc au coup d’envoi, comme face à Angers, Wissam Ben Yedder a fait une entrée en jeu remarquée à la place de Myron Boadu (59′). En inscrivant son neuvième but de la saison (87′), l’international français a prouvé qu’il était l’attaquant le plus prolifique de l’AS Monaco cette saison, alors que Niko Kovac, lui, répète la technique de la saison dernière qui consistait à faire entrer Ben Yedder en cours de match pour renverser les matchs. Mais face au PSG, difficile d’imaginer WBY sur le banc au coup d’envoi.

Le chiffre : 0

Comme le nombre de tir cadré par le FC Metz dans cette rencontre, signe de la supériorité des Monégasques. Alexander Nübel n’a pas eu à s’employer et a signé son troisième « clean sheet » de la saison en Ligue 1.

La phrase : « On avait à coeur d’enchaîner »

Aurélien Tchouaméni : « Il était important de gagner aujourd’hui après notre très belle victoire face à Angers. On avait à coeur d’enchaîner par une deuxième victoire consécutive pour remonter au classement. C’est de bon augure pour la suite. On espère que la victoire contre Angers a été un déclic. La saison dernière, c’est déjà face à Angers que nous avions eu ce déclic qui nous avait permis de réaliser une grande deuxième partie de saison. On se dit que c’est le destin. Il faut continuer. »

L’opération : «Tous au stade »

Près de 2200 jeunes footballeurs de la Ligue Méditerranée (département des Alpes-Maritimes, du Var et des Bouches-du-Rhône) et de clubs italiens de Ligurie ont assisté au match en tribune Première. Les jeunes d’Usonac Saint-Roch Vieux Nice, de Don Bosco, du FC Le Muy, de l’US Cap-d’Ail et de l’AS Vivo 04 ont été particulièrement représentés. Déjà en place depuis plusieurs saisons, l’opération « Tous au Stade » permet aux élèves de Monaco et des communes limitrophes de venir gratuitement au Stade.

Près de 2200 jeunes footballeurs au Stade pour soutenir les Rouge et Blanc © AS Monaco