A Monaco, le virus circule toujours mais le taux d’incidence, lui, diminue depuis deux semaines. Face à ce constat, le Gouvernement Princier a fait évoluer les mesures sanitaires au sein de la Principauté, depuis le samedi 16 avril.

Le Gouvernement desserre peu à peu la vis ! Selon les derniers chiffres communiqués, le taux d’incidence en Principauté est passé de 814 cas positifs pour 100 000 habitants à 808 entre le 4 et le 11 d’avril dernier. D’après le Gouvernement Princier, il serait encore en baisse depuis la semaine dernière, les allègements suivants ont donc été décidés :

  • Dans les restaurants et les bars, vous n’avez plus besoin de réserver, le nombre de personnes par table n’est plus limité, de même que le niveau sonore de la musique au sein de ces établissements.
  • Pour les conducteurs de la Compagnie des Autobus de Monaco qui le souhaitent, le masque n’est plus obligatoire, si une paroi transparente les sépare des passagers.
  • Le pass sanitaire est supprimé au sein des établissements hôteliers.
  • Les dispositions relatives à l’accès aux établissements de culte sont supprimées.
  • Le travail à distance reste possible jusqu’au 31 mai 2022, pour tout travailleur qui le souhaite.

Attention, le pass sanitaire reste obligatoire dans les établissements de santé ou accueillant des personnes âgées, pour tout visiteur ou accompagnant. A l’heure actuelle, 38 personnes sont toujours hospitalisées au Centre Hospitalier Princesse Grace, mais aucun d’entre eux n’est en réanimation.