La Direction du tourisme et des congrès a présenté au Musée Océanographique le bilan de l’activité touristique sur l’année écoulée, tout en présentant la stratégie à venir pour 2022.

Malgré une saison touristique encore impactée par la pandémie de Covid-19, l’année 2021 a été meilleure que 2020 grâce notamment à la présence accrue de clientèles venues de France, d’Italie, d’Allemagne, de Suisse ainsi que du Moyen Orient. 

La clientèle américaine espérée cet été

Les hôtels de la Principauté ont ainsi enregistré 39% de taux d’occupation, contre 27% en 2020. À titre de comparaison, en 2019 (année d’avant crise), l’occupation était de 64%. Le prix moyen par chambre a lui connu une hausse de 25% par rapport à 2020.

LIRE AUSSI : Terminal 1, nouvelles destinations… vers un retour à la normale à l’aéroport de Nice ?

Au rayon des nouveautés, une grande opération de promotion avec la clientèle américaine est en cours. Dix-sept vols hebdomadaires sont désormais programmés au départ de Nice, en liaison directe avec New-York, ce qui devrait inciter les touristes américains à se rendre en Principauté dès cet été.