« Mesures renforcées à l’occasion de manifestations pouvant occasionner des comportements inappropriés et une conduite dangereuse de la part des conducteurs de véhicules de grosse cylindrée sur la voie publique » Le Gouvernement Princier affiche une volonté claire.

A l’approche du Grand Prix de Monaco mais aussi de l’évènement Top Marques, on ne souhaite pas revivre les mêmes débordements qu’en 2018. Près de l’hôtel Fairmont, des dizaines de véhicules et des centaines de personnes avaient envahi les routes, menant à des comportements dangereux.

LIRE AUSSI : Le Grand Prix de Monaco sera bien présent au calendrier après 2022

La Principauté souhaite « juguler au mieux les phénomènes évoqués (rassemblements d’automobiles sportives, ndlr) ». Cette année, l’influenceur GMK est ambassadeur de l’évènement Top Marques, une première manière de faire de la prévention auprès de son public. Ajouté à cela et comme en 2019, les délais d’immobilisation des véhicules en infraction seront renforcés sur les évènements suivants :

  • 13ème Grand Prix Historique – du 13 au 15 mai 2022 ;
  • 79ème Grand-Prix de Monaco F1 – du 26 au 29 mai 2022 ;
  •  Salon Top Marques 2022 – du 8 au 12 juin 2022.

En cas de transgression, du Code de la route, l’immobilisation immédiate du véhicule sera étendue à une durée de 120 heures.