La cérémonie d’ouverture de la 19e édition des Jeux méditerranéens s’est tenue samedi soir au stade du complexe olympique Miloud-Hadefi à Oran (Algérie).

Xiaoxin Yang et Lucas Catarina ont tous les deux fièrement porté le drapeau de la délégation monégasque qui a défilé devant près de 4000 spectateurs, en présence notamment du président algérien, Abdelmajid Tebboune.

L’émir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al Thani, propriétaire du Paris Saint-Germain, était également présent dans les tribunes.

Certains athlètes monégasques déjà en lice

Au lendemain de cette grande cérémonie d’ouverture, les premières compétitions ont eu lieu, avec notamment l’entrée en lice des boulistes monégasques.

Après s’être inclinée (13-1) dimanche contre les Espagnols, la doublette hommes composée de Claude (père) et Guillaume (fils) Campillo a bien failli se reprendre lundi face aux Italiens. Mais malgré un bel avantage (12-5), les Monégasques ont vu les Transalpins revenir et remporter la partie sur le fil (13-12).

LIRE AUSSI : Jeux méditerranéens : Qui sont les 17 athlètes monégasques qui seront présents à Oran ?

En tir de précision, Sabrina Campillo n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales, tandis que Guillaume Campillo s’est arrêté en quarts de finale. En voile (laser), Jérémy Moutout disputait lui aussi ce lundi ses deux premières manches.

Ce mardi, Xioaxin Yang (tennis de table) et Lucas Catarina (tennis, tête de série) débutent leur tournoi. Il y a quatre ans, à Tarragone (Espagne), ils avaient remporté la médaille d’argent. C’est bien dans les sports de raquettes que la Principauté fonde ses plus grands espoirs de médailles dans ces Jeux méditerranéens 2022.