Arrivé à l’AS Monaco en janvier 2020, le milieu de terrain a signé au Real Madrid. La récompense d’une ascension fulgurante sous le maillot de l’ASM.

Il est arrivé sur la pointe des pieds, sans broncher. Il repart le torse bombé, avec des souvenirs plein la tête. À seulement 22 ans et après deux saisons et demie passées sur le Rocher, Aurélien Tchouaméni (95 matchs, 8 buts et 7 passes décisives avec l’AS Monaco) a pris la direction du Real Madrid cet été, où un contrat de six ans l’attend.

Considéré comme l’un des milieux de terrains les plus prometteurs de sa génération, le joueur formé aux Girondins de Bordeaux rejoint le plus grand club du monde, qui vient récemment de remporter sa 14e Ligue des champions et malgré un intérêt prononcé du Paris Saint-Germain.

Il faut dire qu’en deux saisons et demie, celui qui est devenu international français, a eu l’opportunité de montrer toute l’étendue de son talent. D’abord timides, ses débuts n’ont pas laissé présager la suite.

LIRE AUSSI : Aurélien Tchouaméni… Et si c’était lui, le nouveau patron de l’AS Monaco ?

Mais sous les ordres de Niko Kovac et aux côtés de Youssouf Fofana, Tchouaméni a pris une autre dimension lors de la saison 2020-2021.

Des prestations étincelantes qui lui ont valu d’être un titulaire indiscutable aux yeux de l’entraîneur croate. Un nouveau statut qui l’a confirmé cette saison et qui lui a valu une première convocation en équipe de France, avec un premier titre (il était titulaire lors de la finale de la Ligue des Nations face à l’Espagne) et donc un transfert record au Real Madrid.

Il complète un milieu de terrain impressionnant à Madrid

Nommé deux fois dans l’équipe type de Ligue 1, élu meilleur espoir du championnat lors de la saison 2020-2021, Aurélien Tchouaméni a grandement contribué aux deux troisièmes places consécutives de l’AS Monaco en championnat.

S’il n’a pas découvert la Ligue des champions avec le club du Rocher (il a néanmoins disputé le tour préliminaire), l’ancien bordelais le fera la saison prochaine sous le maillot du Real Madrid.

Au sein d’un milieu XXL (Kroos, Casemiro, Modric, Valverde, Camavinga), Tchouaméni devra se battre pour gagner sa place de titulaire. Mais du côté de l’AS Monaco, personne ne se fait guère de doute. Aurélien Tchouaméni a toutes les qualités pour devenir l’un des meilleurs milieux de terrain du monde.