Éblouissant depuis quelques semaines au milieu de terrain, Aurélien Tchouaméni est en train de s’imposer comme l’un des cadres de l’AS Monaco, malgré ses 21 ans. Des performances remarquables et remarquées, puisque le natif de Rouen vient d’être appelé en équipe de France Espoirs pour disputer l’Euro 2021.

En un mot ? Omniprésent. Omniprésent dans les statistiques, déjà. Sur les 12 derniers matchs de championnat disputés, Aurélien Tchouaméni a gratté près de 112 ballons. En Ligue 1, personne ne fait mieux que lui. Et face au LOSC, avec pas moins de 15 récupérations, l’ancien bordelais a signé le meilleur total de la rencontre, malgré des douleurs aux dos ressenties contre l’OGC Nice quelques jours auparavant.

Deuxième joueur le plus utilisé par Niko Kovac

Omniprésent dans l’esprit de Niko Kovac, aussi. Depuis le début de la saison, avec 1358 minutes disputées sous le maillot monégasque, le milieu de terrain est le deuxième joueur le plus utilisé par l’entraîneur de l’ASM. Seul Benoît Badiashile fait mieux. Omniprésent sur le terrain, enfin.

>> À LIRE AUSSI : Les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Lille

Au-delà de ses statistiques flamboyantes à la récupération, Tchouaméni semble avoir passé un cap dans l’engagement, en atteste son jeu, toujours plus musclé. Et que dire de son volume de jeu. Infatigable, celui qui vient tout juste de fêter ses 21 ans, s’apparente comme le poumon de cette équipe monégasque, aux côtés de son compère de toujours, Youssouf Fofana.

Bientôt cadre de l’équipe de France Espoirs ?

Des prestations qui n’ont pas laissé indifférent le sélectionneur des Espoirs, Sylvain Ripoll, qui a récompensé les efforts de Tchouaméni en le sélectionnant pour l’Euro 2021. De quoi ravir Niko Kovac ce mercredi en conférence de presse, qui n’a pas caché son admiration pour son jeune talent.

>> À LIRE AUSSI : Ben Yedder double buteur, Tchouaméni impérial… Les notes des Monégasques face à Nice

« C’est vrai qu’Aurélien progresse vraiment bien. Match après match, il a su élever son niveau. Il répond présent à chaque fois et comprend parfaitement ce que je lui demande. Il mérite clairement cette sélection. Ces performances ont montré qu’il était vraiment au niveau et qu’il travaille dur. Je suis très content pour lui et j’espère qu’il aura du temps de jeu pour montrer ses qualités au sélectionneur des Espoirs. »

Une paire indissociable avec Fofana

Grand artisan, au même titre que la défense monégasque, de cette solidité naissante derrière depuis la reprise en janvier (6 matchs sans encaisser de but en championnat et en Coupe de France), Aurélien Tchouaméni impressionne par son abattage et son repli défensif, en annihilant bon nombres de remontées de balle adverses. Et forcément, ses défenseurs apprécient.« Le travail effectué par Aurélien et Youssouf au milieu de terrain nous soulage beaucoup en défense, a reconnu Badiashile en conférence de presse. J’espère vraiment qu’il vont continuer sur cette lancée. »

>> À LIRE AUSSI : Paul Mitchell (AS Monaco) : « Le noyau et le coeur du projet seront les jeunes »

Déjà dans le viseur de certains grands clubs européens (Chelsea) cette saison, les intérêts pour le milieu de terrain monégasque devraient grandir et se montrer encore plus insistant cet été. Mais dans la volonté du club de structurer le projet autour de jeunes joueurs prometteurs, Aurélien Tchouaméni semble, au même titre que Sofiane Diop, l’un des plus beaux fleurons de ce Monaco 2.0.