L’AS Monaco a signé une sixième victoire consécutive en Ligue 1 en remportant le 100e derby de la Côte d’Azur face à l’OGC Nice, ce mercredi soir au Louis II (2-1). Auteur d’un doublé, Wissam Ben Yedder a grandement contribué au succès des Monégasques. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco s’adjuge le 100e derby sous les yeux du Prince Albert et du Président Rybolovlev

Benjamin Lecomte (6) : Le gardien monégasque a mis un peu de temps à réagir après la frappe de Lotomba qui s’est écrasée sur ses montants, ce qui a permis à Lees-Melou de suivre et d’égaliser (47′). Mais Lecomte s’est aussi parfaitement détendu pour détourner le danger sur une frappe dangereuse de Jeff-Reine Adélaïde (58′).

Djibril Sidibé (6) : L’international français a une nouvelle fois été titularisé au poste d’arrière droit par Niko Kovac, malgré le retour d’Aguilar dans le groupe. Sérieux, Sidibé a fait le travail défensivement, tout en apportant le surnombre lors des possessions monégasques. Si ses coups de pieds arrêtés n’ont pas trouvé preneur, son décalage pour Ben Yedder (voir ci-dessous) a permis à l’international français d’offrir la victoire à l’ASM.

Guillermo Maripan (7) : Il n’a pas marqué cette fois, même s’il en a eu l’occasion de la tête sur un coup franc de Sidibé (18′). Mais derrière, l’international chilien a tenu la défense monégasque, en écartant le danger à plusieurs reprises et en se montrant solide devant Dolberg. Sa prouesse du soir ? Un tacle plein de sang-froid sur Gouiri (62′). Intraitable, à l’image de sa prestation.

Travel Club Monaco

Benoît Badiashile (6) : Malgré quelques petites interventions irrégulières, Badiashile a parfaitement muselé Dolberg, tout en se montrant rassurant dans les airs. Malheureusement pour lui, une mauvaise chute après un duel avec l’international danois l’a contraint à céder sa place à la mi-temps. Remplacé par Axel Disasi (45′), autoritaire avec le brassard de capitaine sur le biceps après la sortie de Ben Yedder.

Caio Henrique (6) : Sa glissade a tout gâché. En perdant ses appuis devant Lotomba au retour des vestiaires, l’international brésilien U23 a permis à ce dernier d’armer une frappe monstrueuse qui s’est écrasée sur le poteau et qui a profité à Lees-Melou, buteur (47′). À part ça, Caio Henrique a fait preuve d’une grande activité dans son couloir gauche. Ses facilités avec le ballon ont permis à l’ASM de gagner du terrain, alors que son application défensive a brouillé toute les offensives niçoises. Il est également à l’origine de l’ouverture du score puisque c’est lui qui obtient le pénalty.

Aurélien Tchouaméni (7) : L’homme fort du milieu de terrain monégasque a encore livré une belle prestation dans l’entrejeu. Ses centres set ses ouvertures sont presque systématiquement arrivés dans les pieds, à l’image d’un ballon à destination de Volland sur un mouvement collectif magnifique orchestré par l’ASM et qui a vu Ben Yedder manquer de peu la conclusion d’une talonnade inspirée qui est passée juste à côté (15′).

Youssouf Fofana (7) : Moins en vue en première période, alors que Niko Kovac lui a remonté les bretelles pour un petit pont réussi dans l’entrejeu mais qui aurait pu coûter cher car récupéré ensuite par les Niçois, Fofana a davantage rayonné en deuxième période, en récupérant de nombreux ballons et en se projetant régulièrement vers l’avant.

Sofiane Diop (7) : Il était encore partout ! Au pressing, à la passe, et même pas loin de marquer, sur un coup franc joliment brossé que Benitez a repoussé non sans mal (43′). Ses nombreuses récupérations ont gêné les Niçois, alors que ses accélérations ont contraint les coéquipiers de Lees-Melou à commettre de nombreuses fautes. Remplacé par Fodé Ballo-Touré (83′).

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Sofiane Diop : « Je m’étais juré que je reviendrai à Monaco pour m’imposer »

Krépin Diatta (5) : Pour sa deuxième titularisation consécutive, l’international sénégalais, arrivé récemment en provenance du Club Bruges KV, ne s’est pas montré tranchant offensivement. Diatta donne encore l’impression de ne pas se lâcher, préférant la passe aux exploits individuels. Dans l’apport défensif, le Sénégalais n’hésite pas à se montrer agressif. De quoi soulager les siens. Remplacé par Ruben Aguilar (69′).

>> À LIRE AUSSI : Krépin Diatta (AS Monaco) : « Sadio Mané est un exemple pour tous les jeunes sénégalais »

Kevin Volland (5) : L’international allemand n’a pas eu la même réussite que d’habitude. Moins en jambes, semble-t-il emprunté physiquement, Volland a réalisé quelques remises intéressantes mais n’a jamais été réellement en position de marquer, ni même d’être dangereux. Souvent lancé dans la profondeur en seconde période, le meilleur buteur de l’ASM cette saison (11 buts) a manqué de vitesse, l’un de ses seuls points faibles. Remplacé par Stevan Jovetic (83′).

Wissam Ben Yedder (8) : Il est de retour ! D’abord buteur sur pénalty (28′), l’international français s’est offert un bijou d’une frappe extraordinaire sur un coup franc qu’il a combiné avec Sidibé et Volland avant de frapper (51′). Précieux dans le pressing, adroit avec le ballon, Ben Yedder aurait même pu s’offrir un triplé après un superbe enchaînement suite à un ballon récupéré dans les pieds de la défense niçoise. Remplacé par Aleksandr Golovin (64′), qui a trouvé la barre d’une frappe splendide sans contrôle sur une remise d’Aguilar (79′).