Entre deux formations qui se sont appliquées à bien défendre, le choc au sommet entre l’AS Monaco et le LOSC s’est achevé sur un match nul sans but (0-0), ce dimanche soir au Louis II. Omniprésent au milieu de terrain, Aurélien Tchouaméni a rayonné, tandis que Stevan Jovetic est passé à quelques centimètres d’offrir une magnifique victoire aux siens. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Lille.

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco décroche un point face au leader pour l’anniversaire du Prince Albert II

>> À LIRE AUSSI : Paul Mitchell (AS Monaco) : « Le noyau et le coeur du projet seront les jeunes »

Benjamin Lecomte (6) : Une belle sortie en début de rencontre (4’), une parade en deux temps face à Bamba (12’) et une intervention décisive sur une frappe de Weah (30’). Le portier monégasque a gardé sa cage inviolée face à la quatrième attaque du championnat, même s’il s’est fait quelques petites frayeurs sur ses arrêts, parfois relâchés.

Axel Disasi (7) : Peu sollicité lors de la première mi-temps dans son couloir droit, l’ancien rémois s’est montré solide et décisif tout au long de la rencontre lors de ses interventions, même s’il a été averti d’un carton jaune (51’). Remplacé par Djibril Sidibé (75’), auteur d’une superbe ouverture à destination de Jovetic en fin de rencontre qui aurait pu se bonifier en passe décisive.

Travel Club Monaco

Guillermo Maripan (7) : Impérial dans les airs, l’international chilien ne s’est jamais affolé dans cette défense à trois qu’il a composé avec Disasi et Badiashile. Entre ses longues ouvertures pour Caio Henrique et ses prises de balles, notamment devant Ikoné (55’), Maripan a livré un match plein.

Benoît Badiashile (6) : Dur sur l’homme à plusieurs reprises, Badiashile a bien défendu dans son camp en étant pratiquement tout le temps le premier de la tête. Quelques étourderies dans la passes, mais systématiquement bien compensées à l’arrivée.

Ruben Aguilar (5) : Comme à son habitude, l’international français a eu beaucoup d’activité dans son couloir droit, sans pour autant se montrer décisif offensivement. Remplacé par Stevan Jovetic (75’), qui manque l’action du match, au bout du temps additionnel, d’une frappe détournée du bout du pied par Maignan (90+1’).

Aurélien Tchouaméni (7) : Il est le poumon de cette équipe depuis quelques semaines et il l’a encore prouvé face à Lille. En mettant énormément d’engagement dans ses duels, ce qui lui a valu un carton jaune pour une faute sur Renato Sanches (16’), Tchouaméni a récupéré un nombre incalculable de ballon, tout en étant juste dans la passe.   

Youssouf Fofana (6) : Comme son compère de toujours dans l’entrejeu, l’ex-strasbourgeois a été, dans une moindre mesure, présent dans la récupération et dans l’abattage au milieu de terrain. Mais Fofana a commis quelques imprécisions, malgré de nombreuses trajectoires coupées.

Caio Henrique (5) : Il a manqué quelques contrôles en début de match et a manqué d’efficacité dans ses centres, mais l’international brésilien U23 n’a jamais cessé de se rendre disponible dans son couloir gauche, tout en faisant preuve de sérénité défensive. 

Aleksandr Golovin (6) : Excellent dans les intervalles avant la pause, l’international russe a porté le ballon sur chacune des offensives monégasques, en faisant le lien entre ses milieux et ses attaquants. Une grosse remontée de balle après avoir mystifié André (28’) et un beau coup franc (45’) sont également à mettre à son actif. Malheureusement, en seconde période, Golovin a un peu baissé de rythme. Remplacé par Sofiane Diop (68’).

Kevin Volland (6) : Juste dans ses passes, toujours dans le bon tempo, à l’origine de nombreux mouvements, l’international allemand ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions, si ce n’est sur une frappe pas assez puissante captée par Maignan (25’). Tellement précieux dans le repli défensif, Volland n’a pas ménagé ses efforts.

Wissam Ben Yedder (5) : L’international français a lui aussi beaucoup combiné, sans se montrer décisif, même s’il a bien failli faire basculer la rencontre en marquant d’une volée un but finalement refusé pour une position de hors-jeu (21’). Trop souvent esseulé à la pointe de l’attaque. Remplacé par Cesc Fabregas (75’).