Le directeur sportif de l’AS Monaco s’est exprimé pour les médias du club de la Principauté. Paul Mitchell a rappelé les contours du projet de l’ASM, tout en évoquant la prometteuse saison en cours, alors que les hommes de Niko Kovac s’apprêtent à recevoir Lille dimanche (17h05) pour un choc au sommet au Louis II.

Arrivé l’été dernier en provenance de la galaxie Red Bull, Paul Mitchell a dressé un premier bilan pour les médias de l’AS Monaco. Le directeur sportif du club du Rocher a précisé les contours du projet monégasque, en rappelant les ambitions du club à court terme.

Nous voulons ramener le club en Coupe d’Europe

« En début de saison, nous nous sommes fixés certains objectifs. Nous voulons ramener le club en Coupe d’Europe en continuant de faire grandir ce jeune groupe, car nous croyons vraiment en tous ces jeunes talents, a-t-il affirmé dans un sourire, en plein coeur de l’un des deux terrains du centre d’entraînement de l’AS Monaco à La Turbie. Le noyau et le coeur du projet seront les jeunes. Des jeunes de notre Academy, comme Matsima, Matazo, Millot, qui grimpent jusqu’à l’équipe première, mais aussi des jeunes joueurs recrutés de l’extérieur comme Caio Henrique, Disasi ou Diatta. »

Nous travaillons sur du long terme, nous voulons réussir sur la durée

Satisfait du groupe cette saison, « Niko (Kovac) a trouvé un bon équilibre, avec des bases solides structurées en fonction du style de jeu voulu par Niko et la façon dont je veux voir l’équipe performer », Paul Mitchell a également tenu à souligner le travail formidable réalisé par les joueurs d’expérience, à l’image de « Ben Yedder et Volland, qui ont joué des Coupes d’Europe et qui ont disputé des matchs en équipes nationales » ou de « Fabregas, qui a joué plus de 800 matchs chez les professionnels. » De magnifiques sources d’inspirations pour les jeunes pousses monégasques.

>> À LIRE AUSSI : Qui est Paul Mitchell, le nouveau directeur sportif de l’AS Monaco ?

Si le directeur sportif de l’AS Monaco a tenu à réaffirmer que le club souhaité « travailler sur du long terme » en réussissant « sur la durée », l’ancien chef d’orchestre du RB Leipzig a également précisé que « l’objectif est de continuer de développer des standards élevés dans chaque département, psychologie, nutrition, médecine, la façon dont on voyage, dont on récupère », afin de pousser « chaque détail à son maximum pour être les meilleurs possibles. »