Interview

Laurent Banide : « L’AS Monaco Football Féminin mérite d’évoluer au plus haut niveau »

Laurent-Banide
DR

Nommé nouvel entraîneur de l’AS Monaco Football Féminin en remplacement de Stéphane Guigo, Laurent Banide s’apprête à vivre sa première expérience sur le banc d’un club féminin.

Publicité

Passé par de nombreux clubs au Qatar, au Émirats arabes unis et en Arabie Saoudite depuis son deuxième passage à la tête de l’équipe première de l’AS Monaco (2011), le natif d’Alès retrouve le Sud de la France, impatient de découvrir un nouveau challenge après une ultime aventure au sein du Oldham Athletic AFC, en quatrième division anglaise. Une expérience qui l’a marqué « avec des rencontres devant plus de 10 000 spectateurs. On se rend compte qu’en Angleterre, les gens sont des passionnés qui adorent leur club. »

Dans quel état d’esprit êtes-vous au moment de retrouver la Principauté ?

C’est un immense plaisir de revenir à Monaco. Je suis très attaché à la Principauté. J’ai une partie de ma famille ici, des amis aussi. J’ai eu l’opportunité de partir à l’étranger pendant de nombreuses années, mais quand le club m’a présenté le projet, j’ai tout de suite accepté. C’est un nouveau challenge important pour moi.

Comment appréhendez-vous cette première expérience chez les féminines ?

C’est une première, une nouvelle aventure, une façon différente de travailler. Mais c’est ce qui m’a plu dans le projet. Je vais rapidement m’adapter. Je regarde régulièrement les matchs des équipes féminines et notamment ceux de l’Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain en Ligue des champions. J’ai hâte d’être sur le terrain pour faire progresser ce groupe et permettre à l’équipe d’atteindre les objectifs fixés par le club.

Le club se donne les moyens pour atteindre la première division dans les années à venir

Laurent Banide

Quelles sont justement les objectifs du club cette saison ?

Nous visons la montée dès cette saison. L’AS Monaco Football Féminin mérite d’évoluer au plus haut niveau. Le club se donne les moyens pour atteindre la première division dans les années à venir. Au-delà de ces objectifs, nous souhaitons également mettre en place des bases solides, notamment dans le jeu, pour offrir un beau spectacle à nos supporters.

Quels seront les contours de l’effectif cette saison ?

Les cadres de l’équipe vont rester et des recrues vont arriver. Tout le monde travaille déjà sur plusieurs dossiers pour améliorer certains secteurs de jeu. On est en contact avec plusieurs joueuses, certaines vont venir faire des essais et les premières signatures devraient intervenir rapidement. On veut apporter de l’expérience à notre groupe, plutôt composé de jeunes joueuses, autour de joueuses cadres. Nous sommes à plusieurs semaines du début du championnat (le premier match est prévu le 11 septembre, ndlr), il ne faut pas aller trop vite. On vise un recrutement ciblé pour renforcer au mieux l’équipe, qui peut déjà compter sur une base solide.

Quel regard portez-vous sur l’AS Monaco, un club que vous connaissez sur le bout des doigts ?

Je suis toujours un fidèle supporter de l’AS Monaco. Tout a changé depuis mon départ du club, mais je me rends toujours dès que possible au stade pour soutenir l’équipe. Le club sort d’une belle fin de saison qui lui a permis d’accrocher une place en Coupe d’Europe. Les barrages s’annoncent difficiles, mais tout est possible. On y croit.