De retour de son deuxième Festival d’Avignon, Hassan de Monaco est revenu, pour Monaco Tribune, sur ses débuts dans l’humour et ses projets futurs.

Faire rire oui mais jamais au détriment des autres. Voici le crédo d’Hassan de Monaco. Son humour empli de bienveillance s’inspire de ses origines, de son éducation et de ses expériences personnelles.

Infirmier anesthésiste de profession, l’humoriste n’a réellement commencé l’humour qu’en 2010. « C’était un rêve de devenir humoriste mais souvent les rêves restent des rêves. Pour moi, c’était inatteignable. J’ai aussi eu une éducation où il fallait avoir un vrai métier qui pouvait subvenir à nos besoins » explique Hassan de Monaco. Ce n’est qu’une fois son diplôme d’infirmier en poche qu’Hassan s’est lancé dans l’humour en amateur et a fait LA rencontre qui a changé sa vie : Peggy Semeria.

Ensemble, Peggy Semeria et Hassan de Monaco ont créé le spectacle que l’humoriste joue encore aujourd’hui. En enchaînant les concours et les petits festivals, Hassan de Monaco a gagné, petit à petit, en visibilité jusqu’à passer sur Rire & Chanson et jouer au Festival d’Avignon 2019 où il a rencontré un joli succès. Après une tournée en France, en Suisse et en Belgique, l’humoriste foule, depuis janvier, les planches de la mythique salle du Point Virgule à Paris. 

L’humour, c’est un super pouvoir. Quand tu arrives à faire rire les gens, tu arrives à rentrer en contact avec eux qu’importe les catégories sociales, les statuts ou les couleurs de peau.

hassan-de-monaco-infirmier
© DR

Infirmier et humoriste, une belle synergie ?

« Je trouve qu’il y a un super équilibre entre les deux métiers. L’hôpital, ça me permet de garder les pieds sur terre et c’est aussi une sécurité commente Hassan de Monaco. Ça va dans le même sens. Dans les deux, on fait du bien aux gens. »

L’humoriste n’hésite pas à distiller un peu d’humour dans ses journées à l’hôpital : « Le rire c’est un médicament. Un sourire, un mot pour détendre et un peu de légèreté dans un moment difficile, c’est une plus-value. Pas forcément avec les patients mais surtout avec les collègues. Ça permet que la journée se passe beaucoup mieux parce que ce sont des métiers intenses. »

Un nom en référence à la Famille Princière ?

L’humoriste toujours humble et bienveillant explique : « Je n’ai jamais pensé m’appeler Hassan de Monaco à la base ! Mon premier spectacle c’était Hassan, avec mon nom de famille, fait son show. C’est la presse qui a commencé à utiliser ça. »

Depuis, il se fait un devoir d’honorer ce nom : « Je suis très content de le porter et c’est presque une fierté et même une responsabilité dans l’écriture. […] J’ai grandi sans gros mots, sans vulgarité, dans un truc assez classe et je trouve que ça représente bien Monaco. Il faut être à la hauteur de ce que ça représente ! »

Je veux un humour qui nous unit tous. Un humour cosmopolite comme Monaco qui fasse rire les gens de tous bords et nationalités.

Bientôt un nouveau spectacle ?

L’infirmier révèle avoir déjà commencé à écrire son prochain spectacle. Pour autant, il ne semble pas encore prêt à abandonner son premier bébé : « Ce spectacle a encore une espérance de vie de deux ans mais je suis déjà dans le projet du nouveau. J’ai commencé à l’écrire entre mes allers-retours à Paris. […] Je le laisse maturer encore un peu et je le présenterai fin 2023 voire 2024. » 

Fidèle à sa philosophie, l’humoriste souhaite « se concentrer sur des choses qui font qu’on se sente tous mieux ensemble. […] Ce sera un peu du comique d’observation. »

Une nouveauté qu’il réserve au pays qui l’a vu grandir : « Je serai très heureux de présenter mon nouveau spectacle à Monaco en avant-première. C’est mon soutien numéro un et c’est incroyable de jouer à la maison. »

D’ici là, entre sa tournée et le Point Virgule, Hassan n’a pas prévu de jouer à Monaco. Cependant, il compte apporter une belle idée à la Principauté.

Un comedy club à Monaco ?

L’humoriste est en bonne voie pour concrétiser ce nouveau projet ambitieux qu’il organise en collaboration avec Salim Zeghdar, le président de Monaco Live Production et fondateur des Sérénissimes de l’Humour.

« On voudrait ouvrir un Comedy Club pour la fin d’année, voire début 2023, à Monaco. Dans lequel, on va proposer des artistes de la nouvelle génération en rendez-vous mensuel, annonce Hassan de Monaco. On veut créer un endroit à taille humaine et créer une petite communauté. »

En attendant de le retrouver en Principauté, Hassan de Monaco se produit deux fois par semaine au Point Virgule, les mercredis et jeudis et devrait reprendre sa tournée en France un week-end sur deux. Restez en alerte, il prévoit d’annoncer ses dates en septembre.