Récit

Entièrement rénovée et agrandie, la salle Gaston-Médecin se dévoile au grand jour

Direction de la Communication – Manuel Vitali

Métamorphosée en l'espace de seulement quelques semaines, la salle Gaston-Médecin a été dévoilée à la presse mardi. L'enceinte qui accueille l'AS Monaco Basket répond désormais aux normes de l'Euroligue, avec près de 5000 places et sera inaugurée pour la première fois dimanche 2 octobre à l'occasion de la réception de Roanne en championnat.

La première impression est saisissante. Un sentiment de grandeur, qui tranche avec le dernier souvenir de la saison dernière et cette ultime rencontre face à l'ASVEL, dans le quatrième match des finales du championnat de France.

Avec près de 5000 places en bois de hêtre en provenance des forêts françaises et de nombreuses rangées de sièges supplémentaires, la salle Gaston-Médecin a subi en seulement quelques mois un profond lifting pour un coût estimé de 14 millions d'euros.

Une salle qui s'inscrit dans une démarche éco-responsable...

"Nous étions dans une démarche éco-responsable, assure Sylvie Bertrand, directeur du stade Louis II. Nous bénéficions aujourd'hui de la seule salle au monde qui va accueillir des matchs de basket de haut niveau entièrement en bois."

Une salle magnifique, avec un dénivelé impressionnant de rangés et des virages qui accueilleront les différents groupes de supporters et le nouveau kop de l'AS Monaco Basket, situé dans les tribunes Sud de la salle.

"Je pense qu'elle va apporter quelque chose d'encore plus chaleureux pour le public de la Roca Team, s'est félicité Paul Masseron, vice-président de l'AS Monaco Basket. Notre public est très familial et a beaucoup grossi d'année en année, en plus d'être un public de connaisseurs."

160 tonnes d'aciers préfabriqués en usine ont également été assemblés pour soutenir les gradins supérieurs, en plus des 400 m3 de bois acheminés pour rénover les tribunes. Du côté du parquet, si rien n'a changé, un nouveau parquet flambant neuf devrait voir le jour la saison prochaine.

Des aménagements importants qui ont été rendu possible par le soutien du Gouvernement, qui a entièrement financé la rénovation de la salle.

« L’objectif était de passer d’une salle dont les conceptions relevaient des années 80, avec des normes sportives et techniques complètement dépassées, à une salle répondant aux exigences du niveau de compétition de l’Euroleague, a confié Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement et Ministre de l'Intérieur.

...Et désormais aux normes de l'Euroleague

Nous souhaitions une salle qui change l’image de la précédente avec pour but de rapprocher le public des joueurs, sans barrière avec le parquet et avec des gradins répartis tout autour de la salle pour avoir une ambiance d’« Arena ». C’est cet exploit réalisé, en seulement treize semaines, par les équipes que je tiens à saluer et remercier. »

Une salle qui répond désormais aux normes de l'Euroligue et de son cahier des charges, qui pourrait rapidement permettre à l'AS Monaco Basket de bénéficier d'une wild-card permanente dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Une volonté du club, comme nous l'avait confié Oleksiy Yefimov.

« L’objectif majeur est de devenir un actionnaire de l’Euroligue, mais d’abord, nous allons nous approcher d’une wild-card sur plusieurs années, avait déclaré le directeur exécutif de l'ASM Basket. Pour cela, nous devons montrer que Monaco est un projet solide et durable avec une vision de développement sportif, économique et d’infrastructure à long terme. » Avec cette salle rénovée, le club a fait un premier grand pas en ce sens.


Bientôt d'autres aménagements à prévoir au Louis II ?

Près de 20% des 355 millions d'euros validés pour la restructuration du Louis II ont été déboursés par le Gouvernement depuis 2017 pour rénover le Centre nautique, les loges VIP, la pelouse, la piste d’athlétisme, le parvis et donc la salle Gaston-Médecin.

Patrice Cellario a confirmé dans les colonnes de Monaco Matin que les efforts vont être prolongés dans les années à venir pour rénover d'autres parties du bâtiment, inauguré en 1985. Cela devrait s'étaler sur une période d'une dizaine d'années, en raison du fonctionnement permanent du bâtiment et "l’exploitation du stade qui doit être maintenue."