L’Association Mondiale des Amis de l’Enfance soutient le pays depuis le début de la guerre, en février dernier.

Objectif : protéger les femmes et les enfants restés sur place. Le 6 septembre dernier, l’AMADE a annoncé le lancement d’une opération d’urgence en Ukraine, à destination des « premières victimes collatérales du conflit débuté en février dernier » : les femmes et les enfants.

Dans son communiqué, l’AMADE précise qu’aujourd’hui, cette catégorie de population est majoritaire parmi les huit millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays.

De plus, l’association rappelle que, depuis le début de la guerre, les femmes sont « sont confrontées à des risques accrus d’abus et notamment de violences sexuelles » et que « l’accès à la contraception d’urgence, aux traitements des infections sexuellement transmissibles et à l’avortement reste complexe en temps de guerre. »

LIRE AUSSI : Soleil Royal 06 : redonner le sourire aux enfants en difficulté

Voilà pourquoi, en partenariat avec ALIMA (The Alliance for International Medical Action), ONG présente sur place, l’AMADE met en œuvre la réhabilitation de la maternité de Mykolaïv, ville située au sud du pays, à une soixantaine de kilomètres de la ligne de front, et « régulièrement touchée par de violents bombardements. »

LIRE AUSSI : AMADE : quand les banques s’engagent pour la protection de l’enfance

L’AMADE a ainsi décidé de concentrer son aide en faveur de cet hôpital, en répondant aux besoins prioritaires identifiés par ALIMA, soit la dotation de nouveaux équipements chirurgicaux et obstétriques, ainsi que la formation des personnels de santé à la prise en charge des enfants.

L’association présidée par la Princesse de Hanovre accompagne également la tenue de sessions de sensibilisation aux violences sexuelles et aux premiers secours en cas d’agression sexuelle auprès du personnel de santé de la région de Mykolaïv, afin d’assurer aux victimes un soutien, une prise en charge et des soins adaptés à leur situation.

Pour soutenir cette opération d’urgence, vous pouvez faire un don en ligne sur le site internet de l’AMADE.