Le Souverain a fait le déplacement à Roquebrune-Cap-Martin jeudi dernier pour le vernissage de l’exposition « Les Journées de l’Art-Bre ». Cette onzième édition rend hommage à Joséphine Baker.

Aux côtés des enfants et petits-enfants de l’artiste, et du maire de Roquebrune-Cap-Martin Patrick Cesari, le Prince Albert II a emprunté l’allée des célébrités pour dévoiler un buste de Joséphine Baker au cœur du Parc des Oliviers de la ville.

La chanteuse, danseuse, actrice et résistante est devenue, en novembre 2021, la première femme noire à trouver sa place au Panthéon à Paris. Sa famille a toutefois décidé de laisser son corps au cimetière marin de Monaco, près de son dernier mari et de l’un de ses douze enfants adoptifs.

Joséphine Baker avait noué un lien particulier avec la Princesse Grace. C’est d’ailleurs l’épouse du Prince Rainier III qui lui a permis de rester à Roquebrune-Cap-Martin lorsqu’elle s’est retrouvée ruinée au milieu des années 60, sans logement pour elle et sa « tribu arc-en-ciel ».

Un portrait achevé par le Prince

Le Souverain a ensuite enfilé un tablier pour achever une autre œuvre présente dans le parc. Une bonbonne de peinture à la main, il a terminé le portrait de l’icône des années folles, réalisée par l’artiste niçois de Street Art, César Malfi. L’inauguration s’est déroulée en musique, dans une ambiance années 30 rappelant ses premières scènes parisiennes.

© Mairie de Roquebrune-Cap-Martin

Enfin, pour le plus grand plaisir des spectateurs venus en nombre, la soirée s’est clôturée sur le spectacle « Joséphine Baker, Paris mon amour », reprenant le répertoire de l’artiste.

L’exposition est à découvrir jusqu’au 30 septembre dans le Parc des Oliviers.