L’AS Monaco s’est imposée sur la pelouse de l’OGC Nice (0-1), ce samedi soir, en clôture de la sixième journée de Ligue 1.

Le match : 0-1

L’AS Monaco retrouve des couleurs. Quatre jours après une défaite frustrante à domicile face à l’ESTAC (2-4), les hommes de Philippe Clement ont relevé la tête à quelques kilomètres du Rocher, en allant décrocher un précieux succès sur la pelouse du rival niçois.

Portés par un Alexander Nübel décisif (voir ci-dessous), les Monégasques n’ont pas encaissé de but, une première cette saison toutes compétitions confondues.

Pas assez précis offensivement en première période, les coéquipiers d’Axel Disasi ont attendu le retour des vestiaires pour décanter une rencontre assez pauvre en occasions.

La délivrance est venue de Breel Embolo (voir ci-dessous), qui a inscrit l’unique but de cette rencontre. Une réalisation importante qui permet à l’AS Monaco de remonter à la dixième place du classement. Prochain rendez-vous pour l’ASM, dimanche prochain (20h45) au Louis II face à l’Olympique Lyonnais, après un déplacement à l’Etoile Rouge Belgrade jeudi en Ligue Europa (21h).

La perf’ : Alexander Nübel impérial

Il a maintenu les siens à flot. Alerté une première fois par Youcef Atal (12′), le portier allemand a sauvé les siens une première fois sur une frappe de Nicolas Pépé (16′). Puis une seconde fois, juste avant la pause, sur une tête de Dante (45′).

Infranchissable, Alexander Nübel a de nouveau préservé sa cage au retour des vestiaires, sur une reprise de Dante (61′). Une performance solide de la part du gardien prêté par le Bayern Munich, qui confirme sa belle forme du moment.

Le joueur : Breel Embolo délivre l’ASM

Il a surgi de la tête sur un centre parfait de Caio Henrique pour ouvrir le score et inscrire son deuxième but de la saison en Ligue 1. En marquant l’unique but de la rencontre (69′), Breel Embolo a permis aux siens d’éviter le pire et de se donner de l’air au classement face à un concurrent direct.

LIRE AUSSI : AS Monaco : Que se passe-t-il avec l’arbitrage cette saison ?

Une nouvelle fois victime d’une faute dans la surface de la réparation, l’international suisse aurait pu (dû ?) bénéficier d’un penalty après un contact musclé avec Melvin Bard dans la surface de réparation (37′). Mais comme trop souvent cette saison, l’AS Monaco n’a pas été aidé par l’arbitrage, Benoît Millot n’accordant pas de penalty sur ce contact.

Le chiffre : 5

Comme le nombre d’arrêts d’Alexander Nübel dans cette rencontre. Une performance décidément aboutie de la part du gardien allemand.

Les déclas’ : « Il fallait réagir, on l’a fait »

Youssouf Fofana : « C’est un match un peu en dents de scie. On a été bon offensivement, mais on s’est fait peur défensivement. Je pense que l’on peut faire encore mieux. Mais il fallait réagir et on l’a fait. »