Publicité »
Publicité »
Brève

Ligue 1 : L’AS Monaco tombe dans le piège de l’ESTAC

Youssouf-Fofana
AS Monaco

Trois jours après leur belle performance face au Paris Saint-Germain, les Monégasques se sont inclinés au Louis II ce mercredi soir face à l’ESTAC (2-4).

Le match : 2-4

Publicité

Un carton rouge, un penalty litigieux. Cette fois encore, l’AS Monaco n’a pas été aidée par l’arbitrage. En terminant une nouvelle rencontre en infériorité numérique (voir ci-dessous), les coéquipiers de Wissam Ben Yedder n’ont pas été en mesure de l’emporter face à Troyes, concédant leur deuxième défaite de la saison en championnat.

Alors que tout avait parfaitement bien débuté avec l’ouverture du score de Guillermo Maripan sur corner de la tête (10′), les Monégasques ont concédé un penalty discutable quelques minutes plus tard sur une intervention jugée illicite de ce même Maripan sur Mama Baldé dans la surface de réparation (21′).

Un face à face remporté par Florian Tardieu (22′) qui a permis à Troyes de recoller au score, avant de reprendre l’avantage par l’intermédiaire de Wilson Odobert, buteur dans le temps additionnel de la première période (45+3′).

LIRE AUSSI : Ligue 1 : Un Monaco séduisant ramène un bon point de Paris 

Réduits à dix après le deuxième carton jaune de Maripan (44′), les Monégasques ont concédé un troisième but signé de Mama Baldé au retour des vestiaires (48′), avant de revenir dans la partie grâce à Youssouf Fofana (63′).

Une réalisation qui n’y changera rien, puisqu’en infériorité numérique, les partenaires d’Axel Disasi ont concédé un quatrième but, Yoann Salmier assurant la victoire des siens (78′).

Une défaite qui voit l’AS Monaco déjà reléguée à huit points du podium. Prochain rendez-vous pour l’ASM, ce dimanche soir (20h45) pour un bouillant derby sur la pelouse de l’OGC Nice.

Le fait de jeu : Guillermo Maripan voit rouge

L’international chilien est passé par toutes les émotions dans cette rencontre. D’abord buteur de la tête sur un corner de Takumi Minamino pour ouvrir le score (10′), Guillermo Maripan s’est vu exclure de la rencontre juste avant la pause.

Averti d’un premier carton jaune pour une faute sur Mama Baldé qui a provoqué le penalty transformé par Troyes (21′), le défenseur monégasque a reçu un deuxième carton jaune pour une faute sur Florian Tardieu (44′).

Comme face à Rennes et contre Lens, les hommes de Philippe Clement ont évolué en infériorité numérique. Des décisions arbitrales lourdes de conséquences, puisque l’AS Monaco n’a pas encore gagné cette saison en championnat à domicile.

Le chiffre : 3

Comme le nombre de cartons rouges distribués à l’AS Monaco depuis le début de la saison en seulement cinq journées de championnat.

La phrase : « Nous ne sommes pas aidés par l’arbitrage »

Ruben Aguilar « C’est un cauchemar. Nous ne sommes pas aidés par l’arbitrage non plus. Ce sont des faits litigieux, à nous de démontrer que l’on est plus fort que ça, mais à dix, c’est compliqué. Troyes est une belle équipe, bravo à eux. On se tourne désormais vers le derby pour se rattraper, surtout pour nos supporters.»