Brève

20 pièces de la Francis Bacon MB Art Foundation de Monaco, bientôt aux enchères à Paris

francis-bacon-ventes-encheres-sothebys
Triptyque « Études du corps humain » (document de travail) - Francis Bacon

La vente aura lieu le 24 octobre prochain, au sein de la prestigieuse maison de ventes Sotheby’s.

C’est à l’occasion du 30e anniversaire de la disparition du peintre britannique Francis Bacon que la Fondation monégasque de Majid Boustany proposera une vente aux enchères de vingt pièces exceptionnelles le 24 octobre prochain. Une vente qui aura lieu à Paris, au sein de la maison Sotheby’s.

Nommée « Inside the World of Francis Bacon », cette vente comportera différents éléments, et notamment une importante peinture de 1949, « Figure Crouching », estimée entre 3,5 et 5 millions d’euros.

figure-crounching-francis-bacon
« Figure Crouching » – Francis Bacon

Les participants pourront également acquérir un tapis très rare, signé par l’artiste en 1929 (estimé entre 90 000 et 140 000 euros), deux magnifiques œuvres sur papier, ou des objets historiques, comme une assiette que le peintre a utilisée comme palette (estimation : 20 000 – 30 000 euros), ou d’autres pièces provenant de l’atelier parisien de Bacon.

La collection comprend également des œuvres d’amis de Francis Bacon, tels que les peintres Graham Sutherland, Louis Le Brocquy et Roy de Maistre, ainsi qu’une lettre originale de Francis Bacon à l’écrivain Michel Leiris et des portraits de l’artiste réalisés par des photographes tels que Cecil Beaton, Don McCullin et Peter Beard. La recette des ventes sera reversée intégralement à la Fondation.

LIRE AUSSI : Majid Boustany : « Lorsque Bacon a fait irruption dans ma vie, j’ai été fasciné par ce géant singulier »

A noter également que le peintre sera mis à l’honneur ce samedi 8 octobre, à l’occasion du Festival du Livre de Mouans-Sartoux. Le film Francis Bacon / Ernest Pignon-Ernest : Échanges, d’Alain Amiel et produit par la Fondation, sera projeté gratuitement à 17h15, au cinéma La Strada.

Un film qui abordera la correspondance épistolaire entre les deux artistes, qui ne se sont pourtant jamais rencontrés. Francis Bacon aurait d’ailleurs demandé à Ernest Pignon-Ernest, figure emblématique du Festival du Livre de Mouans-Sartoux, de lui envoyer plusieurs agrandissements de ses dessins. La projection sera suivie d’un entretien avec l’artiste niçois, le réalisateur du film et l’écrivain Gérard Mordillat.