Brève

L’Hôtellerie-Restauration se dote d’une nouvelle grille de salaire minimum

signature-avenant-grille-salaire-AIHM-syndicat-patissiers-cuisiniers
Direction de la Communication / Michael Alesi

Depuis plusieurs mois, les syndicats s’étaient réunis pour revoir les salaires proposés au sein des professions.

La Convention hôtelière de Monaco ne disposait pas d’accord sur des salaires minimums. Vendredi 18 octobre, un compromis a enfin été trouvé entre les syndicats des Hôtels, Cafés et Restaurants, celui des Cuisiniers et Pâtissiers et l’Association des Industries Hôtelières Monégasques.

A présent, les différentes professions disposent d’une grille de salaire calquée sur celle des salaires HCR (Hôtels, Cafés, Restaurants) français. Bien que basée sur la grille française, la rémunération à Monaco pourra être plus élevée qu’en France, la grille indiquant seulement un salaire minimum.

LIRE AUSSI : Le délicat problème entre les taxis monégasques et français a trouvé sa solution

Le Gouvernement s’est réjoui de la signature de cet accord pour lequel le Département des Affaires Sociales et de la Santé a servi de médiateur. Il espère que le dialogue constructif continuera pour améliorer, prochainement, les conditions de travail de la profession.