Brève

Mobilité, logement, taxis… Quels sont les grands sujets abordés par la commission de coopération franco-monégasque ?

Commission-de-cooperation-franco-monegasque
DR

Cette réunion annuelle, tenue en alternance à Paris et à Monaco, aborde les points principaux qui caractérisent les relations très particulières entre la France et la Principauté.

La Commission de coopération franco-monégasque s’est réunie à Paris, le 10 octobre dernier. Cette commission, organisée chaque année en alternance à Paris et à Monaco, sert de cadre aux consultations régulières sur les sujets d’intérêt national et oriente la coopération bilatérale dans de nombreux domaines.

Etaient présents, notamment, Pierre Dartout, Ministre d’Etat, Laurent Stefanini, Ambassadeur de France à Monaco et Christophe Steiner, Ambassadeur de Monaco en France. A leurs côtés, les Conseillers de Gouvernement-Ministres, Jean Castellini, Patrice Cellario, Céline Caron-Dagioni, Isabelle Berro-Amadeï et Christophe Robino, ainsi que le Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique, Frédéric Genta, et Marc Vassalo, Secrétaire Général du Gouvernement.

Les délégations monégasque et française se sont entretenues sur divers sujets, et notamment l’avancée des négociations entre la Principauté et la Commission européenne relatives à un accord d’association entre Monaco et l’Union européenne. La France a d’ailleurs rappelé son soutien à Monaco, dans le cadre de ces négocations, et à l’objectif de la Commission de parvenir à un accord d’ici fin 2023.

Sur la table également : le renforcement de la coopération entre la France et la Principauté dans le domaine de la sécurité (coopération douanière, sûreté maritime, lutte contre les infractions routières etc.), mais également la mobilité et le logement des actifs français travaillant en Principauté. L’accès des salariés français aux dispositifs d’indemnisation et de formation en cas de chômage, tout comme le financement des mesures de chômage partiel, ont aussi été discutés.

Les deux pays ont ensuite fait part de leur volonté de trouver une solution équilibrée et durable dans le domaine du secteur du transport particulier de personnes, c’est-à-dire notamment les taxis et les VTCs. De même, les questions relatives aux réseaux de téléphonie mobile ont été abordées. Les délégations ont par ailleurs confirmé leur intention de procéder très prochainement à la signature d’un accord permettant de renforcer la sécurité du tunnel Rainier III.

Enfin, des sujets à dimension internationale ont aussi été abordés, telles que les conséquences de la guerre en Ukraine, ainsi que les coopérations nouées en matière de préservation de l’environnement et des océans et dans le domaine de la Francophonie ; la France a d’ailleurs salué l’adhésion de Monaco à TV5 Monde.

La prochaine commission aura donc lieu à Monaco, en 2023.