Récit

Renforcer l’attractivité de la Principauté : la nouvelle mission de Frédéric Genta

frederic-genta-monaco
Direction de la Communication / Manuel Vitali

Frédéric Genta et le Ministre d’Etat, Pierre Dartout, ont abordé les premières pistes de réflexion menées par la Principauté, pour la rendre encore plus attractive.

Développer au mieux l’attractivité de la Principauté, voilà la nouvelle mission de Frédéric Genta, nouvellement nommé Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique. Un poste exercé sous l’autorité directe du Ministre d’Etat, Pierre Dartout.

L’objectif : renforcer l’attractivité de Monaco et répondre au mieux aux attentes des résidents, des touristes, des salariés, des investisseurs et des entreprises.

Pour cela, plusieurs stratégies sont envisagées. À commencer par une modernisation du Droit commercial à Monaco : « c’est un exemple parmi d’autres, mais le Droit des sociétés est important vis-à-vis des start-up. Est-ce que le Droit des sociétés que nous avons est adapté aux start-up, notamment dans leur phase de développement, qui vient un ou deux ans après leur création ? » s’interroge Pierre Dartout.

Des pistes pour loger les salariés ?

La question du logement, pour les pendulaires, est également à l’étude : « La contrainte du foncier est très forte, mais Monaco peut être innovant. (…)Sur deux kilomètres carrés, il est évident qu’on ne peut pas loger toutes les personnes qui viennent travailler tous les jours en Principauté. Nous avons donc un défi extrêmement important à relever, pour faire en sorte que la Principauté demeure attractive, pour ceux qui viennent travailler depuis l’Italie ou la France. Nous avons des idées là-dessus, qui nécessitent un travail de contact important avec les autorités françaises. »

LIRE AUSSI : Les salariés du secteur privé toujours plus nombreux en Principauté

Bien sûr, le renforcement du numérique sera au cœur des projets qui seront menés : « je pense que la transition numérique est nécessaire et insuffisante dans le monde d’aujourd’hui, explique Frédéric Genta. Je pense qu’aujourd’hui, une entreprise qui vient à Monaco, qui peut bénéficier de la puissance du cloud, sans avoir à perdre sa souveraineté, c’est un facteur d’attractivité. Les résidents peuvent faire leur demande de carte en ligne, en plusieurs langues, avoir une identité numérique et un guichet unique, avoir un rendez-vous médical en ligne, en quatre langues… Ça crée de l’attractivité ! »

Le Ministre d’Etat et Frédéric Genta envisagent par ailleurs d’utiliser l’outil numérique pour répondre aux demandes des entreprises, notamment en matière de recrutement.