Publicité »
Publicité »
Récit

Ligue 1 : Le Stade de Reims fait chuter l’AS Monaco

AS Monaco
© AS Monaco

Les Monégasques se sont inclinés ce dimanche après-midi au stade Louis II (0-1) face à une séduisante équipe rémoise.

Le match : 0-1

Publicité

Ils peuvent nourrir d’immenses regrets. Malmenés dans le jeu par une équipe rémoise toujours aussi surprenante et brillante depuis plusieurs semaines, les hommes de Philippe Clement ont eu de nombreuses occasions pour marquer, mais n’ont jamais réussi à tromper la vigilance de Yehvann Diouf.

Malchanceux à plusieurs reprises (voir ci-dessous), les coéquipiers d’Axel Disasi ont fini par encaisser l’ouverture du score au retour des vestiaires suite à une réalisation de Folarin Balogun (0-1, 51′).

Idéalement lancé en profondeur par Alexis Flips, l’attaquant anglais prêté par Arsenal a frappé fort du pied gauche et a profité de la passivité d’Alexander Nübel pour inscrire son 16e but de la saison en Ligue 1 et permettre à son équipe de prendre l’avantage.

Solides défensivement et proche de doubler la mise en contre, les Rémois ont parfaitement géré leur avance, face à une équipe monégasque qui a buté sur un excellent Yehvann Diouf.

Au classement, l’AS Monaco (51 points) glisse d’une position et quitte provisoirement le podium après la victoire du RC Lens (54 points). Prochain rendez-vous pour l’ASM, dimanche prochain (13h) sur la pelouse de l’AC Ajaccio.

Le fait de jeu : Monaco trouve les montants

Il a manqué cette réussite, qui parfois, peut faire basculer un match. En touchant à deux reprises les poteaux, les Monégasques ont fait preuve de malchance.

D’un piqué sublime du gauche dont lui seul a le secret, Wissam Ben Yedder a une première fois trouvé le montant d’Yehvann Diouf (30′), avant que ça ne soit Vanderson, d’un tir croisé à ras-de-terre qui a fini sa course sur le poteau (50′).

En manquant d’ouvrir le score une première fois en première période et une seconde fois quelques instants avant le but de Folarin Balogun, les Monégasques ont manqué deux occasions de voir le destin de se cette rencontre basculer dans leur sens.

Le chiffre : 4

Comme le nombre de matchs consécutifs sans victoire pour l’AS Monaco. Les Monégasques n’ont plus gagné depuis le 19 février face au Stade brestois.

La phrase : « Renouer rapidement avec la victoire »

Ruben Aguilar : « Nous sommes déçus. On voulait gagner ce match, mais on savait que ça serait difficile face à cette belle équipe de Reims. C’est dommage, car nous avons eu de nombreuses occasions. Eux ont réussi à marquer sur leurs temps forts. Il faut que l’on reparte au travail et que l’on renoue rapidement avec la victoire. »