Publicité »
Analyse

AS Monaco Rugby : Une nouvelle saison et des ambitions

AS-Monaco-Rugby-min
Après une première saison en Fédérale 2, les Monégasques visent les phases finales cette année (Photo © Philippe Fitte)

Après avoir décroché leur maintien en Fédérale 2 pour la première du club à ce niveau, les Monégasques entendent passer un nouveau cap cette saison, dans le sillage d’un recrutement alléchant.

Avec un nouveau staff et une équipe remaniée de moitié, l’AS Monaco Rugby est prêt à aborder cette saison 2023-2024, qui débutera le 17 septembre prochain sur la pelouse de l’US Véore XV, avec le plein d’ambitions.

Publicité

Propulsé entraîneur de l’équipe première la saison dernière pour la première de l’ASM Rugby en Fédérale 2, Walter Argoud a laissé sa place à l’intersaison au duo Florian Romain-David Bolgashvili.

Le top 6 dans le viseur à court terme…

Le premier est arrivé dans un rôle d’entraîneur, en charge des lignes arrières. Le second a été nommé manager sportif, en charge des avants.

Publicité »

Une paire complémentaire, qui aura comme principale mission d’installer durablement le club à ce niveau, tout en espérant se mêler à la lutte pour une montée dans les trois ans.

Je suis convaincu que l’on ne sera pas loin des meilleurs clubs du département dans les années à venir

Florian Romain, entraîneur de l’AS Monaco Rugby, en charge des arrières

« L’objectif principal est de viser les phases finales pour emmagasiner un maximum d’expérience, assure Florian Romain. Le club a connu plusieurs montées ces dernières années, mais l’adaptation à la Fédérale 2 demande plus de patience.

Nous allons nous laisser plusieurs saisons, mais je suis convaincu que l’on ne sera pas loin des meilleurs clubs du département dans les années à venir. »

Publicité »

…Et la montée en Fédérale 1 dans les trois ans

Un constat partagé par David Bolgashvili, qui se montre néanmoins prudent au moment d’évoquer la saison à venir. « Je ne vois pas comment une équipe qui a terminé huitième la saison passée pourrait se mêler à la montée l’année suivante, lance-t-il.

Nous devons d’abord tirer les enseignements de la saison dernière, où l’équipe s’est écroulée en deuxième partie de championnat après une entame prometteuse, et vivre des phases finales ensemble. »

Pour se donner les moyens de cette ambition, le club a attiré des joueurs d’expérience, à l’image du demi de mêlée Yohan Domenech, champion de France avec le Castres Olympique (2018), ou du demi d’ouverture Loïc Le Gal, qui compte 100 matchs en Pro D2 avec Albi et Nevers.

« Nous nous sommes renforcés dans toutes les lignes, en privilégiant la qualité à la quantité, résume Florian Romain. Le tout en conservant notre ossature de la saison dernière, avec un effectif jeune mais qui était déjà assez complet. »

Un mélange d’expérience et de jeunesse qui pourrait permettre à l’AS Monaco Rugby de faire office d’outsider cette saison.

Publicité »

Les recrues :

Yohan Domenech (demi de mêlée), Anthony Freige (troisième ligne centre), Augustin Slowik (arrière/ailier), Aleksander Nowicki (troisième ligne) , Pieters Reinier (trois-quarts centre), Lelion Akosh (deuxième ligne), Dorian Brial (talonneur), Tom Michelucci (demi de mêlée), Loïc Le Gal (demi d’ouverture), Wilson Lucien (Pilier), Lucas Sicard (Talonneur), Gabin Sicard (demi de mêlée), Wesley Essomba (deuxième ligne).

La poule :

Monaco, Bièvre-Saint-Geoirs, Avignon-Le Pontet, Saint-Raphaël-Fréjus, Aubagne, Les Angles, La Tour-du-Pin, Saint-Marcellin, Voiron, Montmélian, Vinay, Véore XV.

Privacy Policy