Publicité »
Brève

Pathologie des artères coronaires : une centaine d’experts bientôt réunis à Monaco

centre-cardio-thoracique-monaco
Le Conseil Scientifique du Centre Cardio-Thoracique de Monaco va organiser sa 34e Journée internationale exclusivement consacrée à la pathologie des artères coronaires - © Centre Cardio-Thoracique

Des spécialistes européens et nord-africains seront invités par le Centre Cardio-Thoracique de la Principauté pour échanger autour du diagnostic et du traitement de cette pathologie.

Ce vendredi 3 novembre, le Conseil Scientifique du Centre Cardio-Thoracique de Monaco organisera, à l’Hôtel Hermitage, sa 34e Journée internationale exclusivement consacrée à la pathologie des artères coronaires.

Publicité

A cette occasion, une centaine d’experts européens et nord-africains seront présents pour faire le point sur leur expérience et les meilleurs moyens mis en œuvre à l’heure actuelle.

Pour rappel, la maladie coronarienne est la première cause de mortalité chez les hommes et les femmes dans les pays industrialisés, mais également la plus fréquente des maladies cardiovasculaires.

Les spécialistes pourront dès lors échanger sur la pathologie des artères coronaires : l’athérome coronaire, qui se traduit généralement par un dépôt de cholestérol à l’intérieur des artères coronaires, dépôt qui les obstrue progressivement. Une obstruction partielle est responsable de l’angine de poitrine ; une obstruction complète est quant à elle responsable de l’infarctus du myocarde.

Publicité »

Le Centre Cardio-Thoracique, à la pointe de la technologie

L’imagerie coronarienne est dès lors incontournable pour évaluer ces rétrécissements et/ou obstructions et pour définir le traitement le plus approprié.

Aussi, le scanner à comptage photonique exclusivement dédié aux pathologies cardiovasculaires permet de mieux caractériser les plaques d’athérome, d’estimer leur stabilité et d’identifier celles susceptibles de provoquer un accident cardiaque aigu. Et l’un de ces scanners révolutionnaires se trouve justement au Centre Cardio-Thoracique de Monaco, qui a même été le premier centre privé au monde à en être doté !

Les experts pourront également évoquer les traitements actuels : les traitements médicamenteux, les traitements endoluminaux (pour améliorer la circulation du sang dans les artères), le pontage coronaire, le traitement hybride ou encore la procédure de Dor : une technique créée par le professeur Vincent Dor, créateur du Centre Cardio-Thoracique. Cette technique reconnue permet de traiter les complications myocardiques de l’infarctus, par reconstruction du ventricule gauche.

Publicité »