Publicité »
Photos

Le Prince Albert II et la Princesse Stéphanie inaugurent une exposition exceptionnelle au Musée des Timbres et des Monnaies

prince-albert-ii-princesse-stephanie-pieces
Le Prince Albert II, la Princesse Stéphanie et Louis Ducruet ont inauguré l'exposition et découvert une pièce de 50 euros à l'effigie du Prince Rainier III - © Direction de la Communication / Frédéric Nebinger

Le Musée met par ailleurs en vente une pièce en or d’une valeur de 50 euros à l’effigie du Prince Rainier III.

C’est une exposition de courte durée mais unique en son genre que vous pouvez découvrir au Musée des Timbres et des Monnaies. Jusqu’à ce dimanche 5 novembre, « Le Duché-Pairie de Valentinois Ancien Fief des Grimaldi » vous présente une collection de monnaies et de documents historiques fournis par les Archives du Palais Princier et l’Académie d’Aix.

Publicité

Guidés par le commissaire de l’exposition, le Professeur Jean-Louis Charlet, et par la Directrice de l’Office des émissions de timbres-poste, Lara Terlizzi, le Prince Albert II, la Princesse Stéphanie et Louis Ducruet ont inauguré l’exposition ce jeudi 2 novembre.

« Il est important de faire un rappel historique : le 14 septembre 1641, le traité de Péronne entre la France et Monaco est signé par le Roi Louis XIII et le Prince Honoré II. Par ce traité, le Roi de France octroie au Prince de Monaco le Duché-Pairie de Valentinois, en compensation des terres qu’il a perdues en basculant du protectorat espagnol vers l’alliance française. Ce traité est essentiel dans l’Histoire de Monaco et des relations franco-monégasques. Cette exposition s’inscrit donc dans l’attention toute particulière que porte le Prince Albert II à l’ensemble des anciens Sites Grimaldi de Monaco. Le Prince a souhaité agrandir, élargir ses collections numismatiques aux monnaies de ces anciens fiefs », a expliqué Lara Terlizzi au micro de Monaco Info.

Une pièce en or de 50 euros à l’effigie du Prince Rainier III

Les pièces présentées proviennent de l’ancienne collection du défunt numismate Régis Chareyron, acquise par le Souverain. A noter que ces monnaies valentinoises vont de la fin du XIIe siècle au début du XVe. S’y ajoutent les monnaies monégasques portant le titre de duc de Valentinois, du prince Honoré II à Antoine Ier et Jacques Ier.

Publicité »

Au cours de la visite, le Prince Albert II a reçu une pièce en or de 50 euros, commémorative du centenaire de la naissance du Prince Rainier III. Cette pièce en or, à la double effigie du Prince Bâtisseur, est destinée à rappeler la longévité et l’importance de son règne. C’est d’ailleurs la première fois qu’une monnaie de 50 euros est frappée par Monaco.

Vous pouvez d’ailleurs vous la procurer : 499 exemplaires de cette pièce unique ont été produits et sont disponibles à la vente au Musée des Timbres et des Monnaies. Il vous faudra cependant débourser 2 500 euros pour acheter l’une de ces pièces inédites !

Vous pouvez également simplement visiter l’exposition jusqu’à dimanche. Des visites commentées par le Professeur Jean-Louis Charlet sont organisées tous les jours à 10 heures, 11 heures, 15 heures et 16 heures.

Publicité »
Privacy Policy