La famille princière prend des vacances bien méritées. Le prince Albert II, la princesse Charlène et leurs deux enfants se sont envolés pour la Polynésie française.

La vie d’un prince souverain n’a rien d’un long fleuve tranquille. L’agenda surchargé du prince Albert II lui a ainsi causé un gros coup de fatigue au début du mois de juillet. Diagnostiqué d’une « infection pulmonaire mineure », heureusement sans gravité, il a du lever le pied et annuler plusieurs de ses engagements.

Des vacances en Polynésie française

Autant dire que la pause estivale était attendue avec impatience du côté de la famille princière. Et c’est vers la Polynésie française, que le prince Albert II, la princesse Charlène et leurs deux enfants se sont envolés début août. Pour rejoindre ce lieu paradisiaque, une halte avait été prévue sur ce long trajet aérien fin de ménager les jumeaux, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, âgés de 3 an et demi.

La famille a ainsi rejoint l’île de Tetiaroa, située à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Tahiti. Cet atoll se compose de 12 îlots baignés d’un lagon turquoise. Les souverains ont réservé au Brando hôtel, un resort de luxe écoresponsable crée par Marlo Brando. L’intérieur de l’île est d’ailleurs toujours sous le coup d’un bail emphytéotique accordé à l’acteur américain et n’est pas accessible au public. On ne peut s’y rendre qu’en avion privé.

Des vacances bien méritées donc. D’autant plus que le père des jumeaux Jacques et Gabriella reprendra son planning intensif dès son retour, autour du 20 août. Des rendez-vous importants l’attendent ainsi en Chine, en septembre, où il ira parler d’environnement, son cheval de bataille. Il inaugurera dans la foulée une exposition d’œuvre d’art du palais de Monaco dans la cité interdite à Pékin.