L’AS Monaco, au sommet du foot européen… pour les transferts. Parmi les cinq plus grands championnats du Vieux Continent (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne, France), le club monégasque est celui qui a récolté le plus d’indemnités de transfert depuis 2010 d’après l’étude publiée par l’Observatoire du football.

Mbappé (140 millions), James Rodriguez (75 milllions), Lemar (65 millions), Martial (60 millions), Bernardo Silva (50 millions) : en vendant leurs pépites à prix d’or, les dirigeants monégasques ont empoché près de 950 millions d’euros. Un chiffre qui constitue un record d’Europe. Et de loin. Le deuxième club à figurer dans ce classement, le FC Liverpool, n’a engrangé que 683 millions d’euros de ventes de joueurs sur la même période.

Parmi les clubs du « big 5 » européen, l’AS Monaco est également celui qui présente le bilan financier le plus positif sur le marché des transferts : +289 millions entre 2010 et 2018 (+66 millions en 2018). Un bilan qui valide la stratégie que les dirigeants asémistes ont mis en place en matière de mouvements de joueurs : recruter et former des jeunes à gros potentiel pour les revendre au prix fort. Monaco n’est ainsi qu’au douzième rang des clubs ayant investi le plus en indemnités de transfert. Un classement dominé par les mastodontes des grandes ligues européennes : Manchester city, Chelsea, Barcelone et le Paris Saint-Germain.