C’est un début de saison délicat pour l’AS Monaco. L’équipe de Leonardo Jardim s’est inclinée une nouvelle fois, cette fois-ci, face à l’Olympique de Marseille lors de la 4e journée de Ligue 1.

Le moral n’est sans doute pas au beau fixe sur le rocher. Le bilan de cette amorce de saison semble loin de faire rêver : une seule victoire et un nul en 4 matchs. Après avoir été tenue en échec par les Girondins lors de la 3e journée, l’équipe monégasque doit à présent encaisser une nouvelle défaite face aux Olympiens.

Il faut dire que le souvenir de la rencontre de l’année dernière entre ces deux formations contraste cruellement avec celle de cette année.  L’équipe de la principauté qui s’était imposée avec un score final de 6-1, n’a malheureusement pas su réitérer l’exploit. Ironie du sort c’est donc Valère Germain, ancien monégasque, qui sonnera le glas et entérinera la victoire pour l’Olympique de Marseille.  L’issue du match était pourtant loin d’être présumable, sur le papier.

Les deux équipes partaient plutôt du même état d’esprit, le début de saison de Marseille étant jusque-là très comparable (un nul, une victoire et une défaite).

Ce sont les phocéens qui ouvrent le score juste avant la mi-temps, avec un but de la tête de Kosta Mitroglou (45’+1), qui s’était déjà créé de nombreuses occasions. La réponse de L’ASM ne se fait pas attendre en deuxième période, et c’est donc Youri Tielemans qui égalisera le score (48′) suite une grossière erreur d’Adil Rami. C’est ensuite Radamel Falcao qui profitera d’une seconde bourde du champion du monde cinq minutes plus tard, en inscrivant un deuxième but monégasque (53′). L’embellie sera malgré tout de courte durée. Les Olympiens reviennent au score grâce à un but de Florian Thauvin à la 74e minute, avant de prendre définitivement l’avantage avec le but de Valère Germain en fin de rencontre (89′).

Rudi Garcia n’a pas caché sa satisfaction « ce qui compte c’est de terminer sur une victoire, ça veut dire qu’on progresse ». Du coté monégasque, les réactions se veulent plus mitigées, cependant point d’alarmisme pour le moment. Néanmoins conscient de l’embarras d’une deuxième défaite consécutive, Youri Tielemans reste positif au micro de l’Equipe  » Je pense qu’on a un nouveau groupe, il faut que la mayonnaise prenne. On a vu aujourd’hui (dimanche) que quand on joue bien, on peut produire de belles phases de jeu. On doit se baser là-dessus.  »

Des propos qui ne sont pas sans rappeler ceux de Leonardo Jardim avant le coup d’envoi de cette saison. Il le disait, la tâche ne sera pas aisée (cette saison). Cependant, aucune raison de perdre espoir pour le moment. Les dernières saisons montrent que l’on peut avoir foi dans le coach portugais pour mener un groupe. Encore faut-il leur donner du temps.