L’ASM basket a bien négocié les deux rendez-vous cruciaux qui l’attendaient la semaine dernière. Victorieuse en Eurocoupe et en championnat, la Roca Team retrouve des couleurs.

Après deux défaites lors des trois premiers matchs de Jeep Elite, la semaine avait déjà valeur de test pour l’ASM basket. Et les joueurs de Sasa Filipovski ont parfaitement négocié leurs rendez-vous, tant en championnat qu’en Eurocoupe. D’abord en s’imposant 80-68, mercredi dernier, sur le parquet de Brescia. Ensuite, en battant Nanterre (75-63), samedi soir à domicile, lors de la 4e journée de Jeep Elite.

Une saveur particulière pour l’ASM

La victoire à Brescia a une saveur particulière puisque c’est la première de l’histoire de Monaco en Eurocoupe. Pour ses débuts en phase de poule, la Roca Team a assuré tout au long de la partie, créant un écart dès le premier quart-temps (14-24) et augmentant ensuite son avance jusqu’au coup de sifflet final. Si Sasa Filiposki s’est félicité de la bonne défense de son équipe, le duo Paul Lacombe (13 points, 8 rebonds)-Elmedin Kikanovic (20 points, 6 rebonds) a livré une grosse prestation en se montrant intraitable dans l’axe.

La Roca Team goûte ainsi à l’Europe de la meilleure des manières. Mais n’en oublie pas le championnat domestique pour autant. Face à Nanterre, trois jours plus tard, elle s’est refait une santé au classement. Malmené pendant le premier quart-temps, elle a renversé la vapeur dans la salle Gaston Petit et s’impose nettement à l’arrivée. Dominés dans la raquette et au rebond (25 à 41), les franciliens ont laissé passer leur chance. La faute à une ASM retrouvant l’efficacité qui la fuyait depuis le début de la saison et construisant son succès entre le 3e et 4e quart-temps, avec notamment un 10-2 fatal passé aux visiteurs.

Une adresse et une défense retrouvées : le vice-champion de France ne pouvait rêver mieux au terme d’une semaine qui le voit retrouver ses ambitions.