La fille de la princesse Stéphanie a assisté à la Fashion Week de Paris. Passionnée par la mode, elle rêve de s’imposer comme styliste.

Pauline Ducruet, la fille de la princesse Stéphanie de Monaco, est une habituée des Fashion Weeks. Cette saison, on l’a aperçu à Milan, notamment au défilé Emporio Armani, couturier ami de la famille monégasque. Mais c’est à Paris, la semaine dernière, qu’on l’a particulièrement remarqué. Pour l’ouverture de la Fashion Week parisienne, elle a assisté au défilé Dior, à  l’hippodrome de Longchamps. Son cousin, Pierre Casiraghi, fils cadet de la princesse Caroline de Monaco, était aussi de la partie en compagnie de son épouse, Beatrice Borromeo. Les têtes couronnées monégasques ont pu apprécier le spectaculaire défilé imaginé par la directrice artistique de la maison, Maria Grazia Chiuri, pour mettre en valeur ses créations de la collection printemps-été 2019. Une chorégraphie survoltée, mêlant mannequins et danseurs sous une pluie de confettis…

De quoi donner des idées à la jeune femme de 24 ans ? Passionnée par la mode, qu’elle a étudié à Paris, au prestigieux Institut Marangoni, Pauline Ducruet ne manque jamais une occasion d’approfondir ses connaissances. Fraîchement diplômée de la Parsons School of Design, à New York, elle rêve de lancer un jour sa propre ligne de vêtement. A l’occasion, elle porte déjà ses propres créations. Ainsi du long manteau noir aux manches beiges et aux poches rouges qu’elle arborait lors du dernier festival international du cirque de Monte-Carlo.

La nièce du prince Albert II a même fait ses premiers pas d’égérie pour Lancaster, devenant, en 2014, le visage des cosmétiques de la marque en Asie. Mais c’est la création qui l’attire avant tout.  En février dernier, elle déclarait : « J’espère lancer un jour ma propre ligne de vête­ments. Je croise les doigts… » Visiblement, le rêve est tout près de se transformer en réalité.