En déplacement à Caen samedi soir, les hommes de Thierry Henry se sont imposés 1-0 sur la pelouse du Stade Michel-d’Ornano suite à un coup franc de Radamel Falcao.

Fin de la série noire pour Monaco. Le club de la Principauté a remporté sa deuxième victoire de la saison lors de la 14e journée de Ligue 1, face au Stade Malherbe Caen. Première réussite de la saison et un grand soulagement pour Thierry Henry, dont l’équipe peut enfin ramener 3 points à la maison grâce au but inscrit par Falcao.

Toujours à la 19e place, l’AS Monaco qui n’avait plus gagné depuis la 1re journée à Nantes (3-1) cumule à présent 10 points au classement, revenant ainsi à deux unités de leurs adversaire du soir, 17emes.

Au moment de poser son ballon, à 20 mètres sur la gauche des buts normands, « El Tigre », s’est longuement parlé. Tout seul, au ballon, à son pied, à lui-même ? Toujours est-il que sa frappe caressée de l’intérieur du pied droit a lobé le mur pour venir retomber en feuille morte le long du poteau droit de Brice Samba qui n’avait pas bougé (55′). En face, la réponse des normands se fait attendre sans jamais arriver tandis que les monégasques affichent une solide défense et se montrent plus dangereux. A l’image de cette occasion d’Aleksandr Golovin à la 69e minute.

Un but salvateur de Falcao pour une victoire nécessaire

C’est un but délivrance pour les monégasque et Radamel Falcao, inscrivant ainsi son 5e but de la saison. Une victoire qui aura tiré à Thierry Henry son premier grand sourire sur la touche depuis son arrivée à Monaco en Octobre.

Le bonheur a bien failli leur échapper dans les cinq dernières minutes, sur une déviation de Malik Tchokounté (85′), puis sur une frappe lointaine de Yoël Armougom déviée en corner par Benaglio avant que le VAR ne vienne annuler un but caennais pour hors-jeu dans le temps additionnel. Mais l’essentiel est préservé pour l’AS Monaco qui réalise son deuxième match sans prendre de but cette saison.

En conférence de presse, l’ancien champion du monde qui s’est content pour son groupe :  « Je suis content pour l’équipe, tous les supporters, on avait besoin de ça, même si ce n’était pas un match d’une grande maîtrise. On aurait pu se mettre à l’abri et dans le foot, on ne sait pas ce qui peut se passer. On a attendu et cela a tourné en notre faveur. Caen est une équipe qui centre vite, apporte du combat, on savait à quoi s’attendre. La manière est importante en général, mais là on n’en était pas là. La manière on y pensera après. »

Interrogé sur le but de Falcao, le jeune entraîneur n’a pas hésité à saluer la prestation de son capitaine et à souligner les performances de ses joueurs  : Falcao a marqué son coup franc, il a montré que c’était Falcao. C’est le capitaine, il est là pour marquer des buts et a répondu présent. (Mais) je voudrais souligner le bon match de (Benoit) Badiashile dans l’axe, Ronaël Pierre-Gabriel à droite, et même de notre milieu de terrain.

Par ailleurs, très sobre comme à son habitude, Thierry Henry a exprimé la nécessité de ne pas « s’enflammer » déclarant « qu’il il y aura d’autres matchs et d’autres batailles ».

Prochain rendez vous : Mercredi, en Ligue des champions, face à l’Atletico de Madrid